Array FC Barcelone - Real Madrid : Episode 1 - FC Barcelona Clan

En Une | Supercopa | jeudi 23 août 2012 à 00:55  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le FC Barcelone et le Real Madrid se retrouvent pour ce premier Clasico de la saison dans le but de remporter la Supercoupe d'Espagne.

Historique des confrontations

L'année passée, le Real Madrid et le FC Barcelone s'était déjà rencontrés lors de la Supercoupe d'Espagne. Cependant le Barça venait en vainqueur du championnat, et le Real en vainqueur de la Coupe du Roi. Les rôles sont donc inversés cette année. 

La Pep Team s'était déplacée au Santiago Bernabeu pour le match aller, les Madrilènes étaient beaucoup mieux préparés que les Catalans qui venaient pour certains de reprendre l'entrainement. Les joueurs de José Mourinho dominaient assez logiquement le match, un but rapide signé Özil sur une offrande de Benzema concrétisait la domination merengue. Cependant, et même avec peu de préparation, le Barça compte dans ses rangs des joueurs de classe mondiale. David Villa, sur une passe anodine de Messi, contrôle et enchaine une frappe sublime qui se loge sous la lucarne de Casillas. Quelques minutes plus tard, Messi se joue de Khedira et Pepe pour aller marquer, 2-1 à la mi-temps, deux occasions franches des Barcelonais, deux buts.

Les joueurs de Pep Guardiola revenaient plus sereins des vestiaires, cependant Xabi Alonso égalisait. Le Real et José Mourinho devenaient plus offensifs, le Barça plus conservateur, le score en restait là. Les Barcelonais revenaient donc de Madrid en ballottage favorable malgré la reprise de l'entrainement tardive.

Les hommes du matches du coté Blaugrana sont Messi, comme toujours et Valdes qui a sauvé l'équipe Catalane plusieurs fois dans le match.


Le match retour au Camp Nou était donc abordé avec un léger avantage du coté du Barça au niveau du score mais les Madrilènes ont dominés le premier acte, ils peuvent le faire lors du match retour.

La rencontre débute avec une intensité énorme, les actions partent de tous les cotés. Les Merengues commencent très bien leur match avec un pressing très haut et le bloc Barcelonais n'arrivent pas à sortir pour poser la balle comme à son habitude. Plusieurs actions du Real ne trouvent pas le cadre ou sont arrêtées par Valdes. Messi illumine alors une fois de plus le Camp Nou en délivrant une passe laser à Iniesta qui s'en va tromper Casillas. Quelques minutes plus tard Cristiano Ronaldo égalise, le match est toujours exceptionnel de jeu de la part des deux équipes et les supporters se régalent devant ce spectacle. Juste avant la mi-temps, accélération de Messi, passe à Piqué dans la surface qui réalise une superbe talonnade, Messi crucifie Casillas et la défense Madrilène, le Barça repasse devant avec leur génie Argentin à la baguette.

Au retour des vestiaires, l'intensité est plus faible, la tension se fait sentir et les coups bas reprennent comme lors des Clasico précédents. Quelques actions butent sur les défenseurs, sur les montants ou sur les gardiens des deux équipes auteurs d'un grand match. A 10 minutes de la fin, un cafouillage dans la surface permet à Benzema de relancer le Real et d'offrir une prolongation dans ce match retour. L'égalité est parfaite sur les deux matches !

On se dirige vers une prolongation sous une chaleur Espagnole accablante... Mais c'est sans compter sur, de nouveau, la Pulga. Fraichement entré en jeu, la nouvelle recrue mais rapidement adapté, Cesc Fabregas trouve Adriano sur le coté droit -fautif sur le but de Benzema-, le Brésilien centre pour Messi qui d'une volée pleine de rage trouve le but. Le Camp Nou exulte, Messi saute de joie et saute dans les bras de son ancien coéquipier des équipes jeunes, Cesc Fabregas. La messe est dite, quelques actions de chaque cotés ne trouvent pas le chemin des filets. Une dernière action, Fabregas reçoit la balle sur la ligne médiane, Marcelo le découpe, les deux bancs se lèvent, Guardiola retient ses troupes. Les cartons rouges tombent, les bagarres éclatent. José Mourinho va même mettre son doigt dans l’œil de l'ancien entraineur adjoint et maintenant entraineur du Barça Tito Vilanova. Le geste est totalement déplacé et sanctionnable de la part du Portugais. Le Barça peut finalement soulever la Coupe, Mourinho renvoi ses joueurs au vestiaire pendant ce temps là, en mauvais perdant. Sous les applaudissements des supporters et aussi de Florentino Perez les Barcelonais remportent ce titre. 


Les convoqués

FC Barcelone : Le FC Barcelone pourra compter sur tous ses joueurs sauf bien évidemment Abidal et Muniesa. L'entrainement du Barça a vu tous ses joueurs de l'équipe A jouer, s'ajoutant les deux joueurs de la filiale Sergi Roberto et Tello. La nouvelle recrue Alexandre Song s'est entrainé et sera donc peut être convoqué pour cette supercoupe.

Real Madrid : Les Madrilène ne pourront pas compter sur Pepe, forfait à cause du choc reçu dimanche dans le match contre Valence.


 

Forme des deux équipes

La Liga a recommencé ce week-end, le FC Barcelone rencontrait au Camp Nou la Real Sociedad. Les Barcelonais ont marqués très tôt par Puyol, se sont fait rejoindre très rapidement. Messi redonnait l'avantage par deux buts. 3-1 à la 15ème minute, le match commençait très bien. Pedro marquait également juste avant la mi-temps parfaitement servit par un Tello des grands soirs.

A la fin du match, David Villa faisait son grand retour sous l'ovation du public après de longs mois d'absence. Il avait le temps d'être servit dans la surface par Iniesta, également fraichement entré en jeu. Une frappe du pied gauche pour un 5ème but Blaugrana, une nouvelle ovation. Villa est de retour, et le groupe Barcelonais va très bien !

Au niveau des transferts, le FC Barcelone a fait monter quelques Canteranos. Montoya et Bartra feront partie de l'équipe A cette saison, Muniesa également mais sa blessure l'arrêtera un long moment. De plus, le Barça a acheté le milieu de terrain d'Arsenal Alexandre Song. Ce dernier devra s'intégrer au groupe rapidement et s'armer de patience pour prendre le plus de minutes qui viennent et le Barça devra rentabiliser son transfert de 20M€. Song a sans doute été choisi pour sa polyvalence au milieu de terrain et en défense. 

Avant l'arrivée du camerounais, le Barça avait enregistré la venue de l'arrière gauche de Valence et de la Roja Jordi Alba, Catalan d'origine et passé à la Masia étant plus jeune. Il a déjà joué contre la Real Sociedad et son intégration n'est pas un soucis tant son football à Valence et avec la Roja se rapproche de celui prôné par Tito Vilanova. 

 

Du coté de la Maison Blanche, la première journée de la Liga a été moins bonne. Les Merengues recevaient le FC Valence à Bernabeu. Après avoir marqué rapidement par l'intermédiaire d'Higuain, les Valencians égalisaient juste avant la mi-temps par l'intermédiaire de Jonas. Sur l'action, Casillas loupait sa sortie et rentrait à pleine vitesse sur Pepe qui essayait de reprendre le ballon de la tête. Les deux joueurs retombaient au sol sonnés. Finalement ils se sont relevés, ont pu atteindre la mi-temps pour revenir au vestiaire. Pepe ne reviendra pas sur la pelouse, à cause d'un traumatisme crânien. Pepe ne savait plus qui et où il était. Il a passé la nuit à l'hôpital en surveillance pour que son cas ne s'aggrave pas.

Au retour des vestiaires, les Madrilènes dominent le match mais n'arrivent pas à concrétiser leurs occasions. Un but aurait même pu être accorder aux joueurs de Valence suite à un hors-jeu imaginaire sifflé sur Soldado. Mourinho tentait le tout pour le tout en ne laissant que Xabi Alonso au milieu mais ce coaching ne donnera rien. Le Real Madrid perdait déjà ses premiers points de la saison.

Sur le marché des transferts, le Real Madrid est très calme. Aucun achat n'a été effectué. Les Madrilènes veulent vendre Kaka mais les négociations ne sont pas concluantes et le joueur Brésilien reste pour le moment dans le club de la capitale Espagnole. Le Croate Modric devrait arriver dans les prochains jours mais encore une fois les négociations trainent. Le milieu de terrain de Tottenham devrait cependant arriver avant la fin du mercato. 

 

Style de jeu et atout n°1 de l'adversaire

Les Merengues s'appuient sur plusieurs très bonnes individualités en attaque qui peuvent mettre à mal la défense Barcelonaise sur toutes les actions. De plus, le collectif est assez bon et surtout dans les contres attaques qui sont la force de l'équipe entrainé par José Mourinho. Le Real Madrid peut se projeter rapidement vers l'avant grâce à des joueurs très rapide tels que Di Maria ou Cristiano Ronaldo et d'excellent passeurs comme Ozil ou Xabi Alonso.

La défense est également un point fort du Real Madrid, cependant Pepe ne sera pas présent et Raul Albiol sera aligné en défense centrale, ce qui amènera moins de sérénité à la défense et pourrait profiter aux Culés.

Le Real n'a pas d'atout numéro un, ils se basent sur de très bons joueurs à tout les postes, à commencer par Casillas qui est un et peut être même le meilleur gardien du monde à l'heure actuelle. Capable de sortir des parades exceptionnelles, il est le capitaine emblématique des champions d'Espagne. L'attaque composé du trident avec Cristiano Ronaldo, Di Maria et Benzema ou Higuain pourrait faire très mal si elle est dans un bon jour. La moindre erreur est fatale avec ces attaquants de ce niveau.

Il faudra observer la tactique employée par Mourinho, il pourrait essayer de bétonner son équipe pour aborder le match retour à Bernabeu dans de bonnes conditions. Pour cela il pourra mettre des joueurs physiques au poste de milieu défensif tels que Khedira ou Lassana Diarra accompagnés de Xabi Alonso.

 

Cependant, si la bande à Tito est dans une forme optimale, les Madrilènes auront beaucoup de mal à les contrer.

En tout cas, c'est le premier gros test au poste d'entraineur pour Tito Vilanova.

Que le meilleur gagne, et surtout que la bonne ambiance et le beau jeu règne pour que le Clasico se passe bien et que les supporters des deux équipes et neutres se régalent ! 

 


Source: FCBClan

Posté par Bbarça
Article lu 6391 fois