Array Edmílson croit que Ronaldinho devrait changer - FC Barcelona Clan

Actualité équipe | Edmilson | lundi 26 mai 2008 à 19:25  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

C'est un José ému, comme la majorité des joueurs qui partent de Barcelone, qui a pris congé en faisant le bilan de son étape culé...

 

Edmilson, ému

Une des personnes sincère et agréable s’en va. Quelque chose de difficile à trouver dans le monde du football. José Edmílson est parti du Barça sans vouloir annoncer où il ira mais quelques heures plus tard, Villarreal a rendu public leur accord pour deux saisons. C’est un homme extrêmement bien élevé, qui a toujours dit ce qu'il pensait et qui a voulu se séparer du public à travers la presse. Pas comme les autres qui partiront avec le portefeuille bien rempli.


Ce qui importe vraiment, c’est que Edmílson, arrivé il y a quatre saisons au Barça en provenance de l'Olympique de Lyon, quitte le Barça après ne pas avoir pu déployer tout le football que ses jambes amassent à cause des blessures. “Je suis triste de quitter le club mais je pars avec de bons souvenirs des quatre ans que j'ai vécus ici. À chaque instant, j'ai essayé de faire du mieux que j'ai pu et j'espère que les socios sont contents de moi malgré les blessures”, a-t-il dit sous le regard attentif du directeur Rafael Yuste et du délégué Carlos Naval qui ont voulu être présents au moment des adieux du brésilien.


Edmílson a reconnu que la seule tache noire qui lui reste sont ces deux dernières saisons durant lesquelles le Barça n’a rien. “C'est l'expérience la plus dure que j'ai vécue dans les huit ans que je suis en Europe parce que l'image finale a été très mauvaise et nous a laissé un goût amer. Il y a eu un moment où nous ne travaillions plus sérieusement car nous pensions que nous avions la meilleure équipe pour tout gagner mais nous nous sommes rendus compte que les autres équipes étaient beaucoup plus préparées que nous”, a admis un homme qui a été champion du monde avec le Brésil et qui jouera à partir de maintenant à El Madrigal sous les ordres de Manuel Pellegrini.


Edmílson n'a pas voulu laisser de côté le ‘cas Ronaldinho’ ni le changement de cycle dans lequel se trouve le Barça. Sur le premier, il a dit que “il doit changer quelques choses parce qu'il est dans un moment très difficile et il devrait savoir sortir de là”. Au sujet de ce qui doit arriver avec cette équipe, il pointe du doigt un changement générationnel. “Il est clair qu'il faut changer des choses. Avec un nouvel entraîneur, une nouvelle mentalité, il ne faut pas perdre cet esprit de gagnant”, a déclaré José.

 

Il désire qu'on ne lui rappelle pas la polémique de la ‘brebis galeuse’

Il n’a pas voulu aborder très longuement le chapitre de ses déclarations sur ce qui se passait dans le vestiaire du Camp Nou. Edmílson a dit que “dans le vestiaire, nous formons une famille et souvent, dans les familles, il y a une brebis galeuse” ce qui a provoqué le chancellement des fondations du club. Ce vendredi, tandis qu'il rappelait l'épisode, il a laissé tomber une larme d'émotion. “Si je reviens à Barcelone, j'aimerais le faire avec la haute tête et qu’on se rappelle de mon jeu et ce que j’ai fait au Barça et non pour être l'homme des brebis galeuses”, a-t-il déclaré en versant quelques larmes, saisi par l'émotion du moment.


Source: SPORT

Posté par TheBelgianLion
Article lu 8870 fois