Array Barça B 1-2 Guadalajara: Descente aux enfers. - FC Barcelona Clan

Article | Barça B | mardi 18 octobre 2011 à 23:54  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

La filiale,qui reste sur 5 rencontres sans victoire,cale une nouvelle fois à domicile et chute en position de relégable.

Exit les Mino et les Riverola, Eusebio joue la carte du changement pour insuffler un nouvel air à son équipe.
Par ailleurs, la composition du coach est la suivante : Oier-Montoya, Armando, Muniesa, Lobato-Dos Santos, S.Roberto, Rafinha-Cuenca, Kiko, Rodri. 

Entré sur la pelouse avec l'habituel 4-3-3, le Barça B peine à imposer son jeu face à un adversaire très appliqué tactiquement, la possession fut certes Blaugrana comme d'habitude, mais aucun décalage ne verra le jour en première période, aucune profondeur, aucune créativité... Voilà comment définir une mi-temps sans saveur où 2 tirs lointains de Cuenca et de S.Roberto ne firent pas oublier le but très chanceux des visiteurs, qui sur un débordement d'Anibal sur Armando suivi d'un centre-tir à priori banal, plongea le Mini-Estadi dans le doute.(0-1)

En deuxième mi-temps, le Barça B montre enfin la mesure de son talent, le surnombre dans la partie de terrain adverse se ressent et le jeu est plus porté vers l'avant. C'est dans ces conditions que l'équipe torpille Saizar, héroique gardien adverse, de tirs aux abords de la surface. Mais les occasions de Rodri, Dos Santos ou encore Cuenca étaient trop brouillones pour aspirer à une égalisation, jusqu'à la rentrée de la doublette made in Masia Espinosa-Deulofeu à la place des recrues stars Kiko-Rodri. C'est d'ailleurs le nouvel entrant (Espinosa) qui apporta un coup-franc aux abords de la surface, qui accouchera sur un but de Sergi Roberto malgré une claquette du gardien adverse (1-1).

A partir de là, l'équipe Azulgrana fit preuve d'engagement et de bravoure. Bien décidés à accrocher une victoire, les jeunes joueurs se ruent à l'assaut du gardien adverse, qui verra son poteau gauche le sauver sur un tir de S.Roberto. Toujours à la quête des 3 points, Rafinha s'inscrute dans la surface et provoque un penalty justement sifflé par l'arbitre. Sergi Roberto, encore et toujours lui, s'avance pour transformer avec une panenka imparable... Sauf que l'arbitre ordonne de rejouer à juste titre le penalty. Le jeune numéro 10 reprend ses responsabilités mais l'excellent Saizar intercèpte le cuir. Rien n'est encore fait. Face à leur tragique destin, c'est tout les joueurs qui tentent de se rebeller en jouant un football très direct, mais souffrant d'une précipitation dans le geste et de leur inexpérience, l'engagement se transforme en fautes bêtes qui profitent à Guadalajara, dont un coup-franc lointain qui verra Soria reprendre d'une puissante tête le cuir (1-2).

Les chiffres sont durs, très durs :

-La filiale encaisse 2 buts sur les 2 seuls ballons dangereux de Guadalajara.

-Le Barça B prend encore un but après la 90ème minute.

Ce fut écrit, et ce n'est pas une équipe trop tendre dans les duels, et trop imprécise dans le jeu qui changera les choses... Pour l'instant.

Les joueurs:

Oier : 5,5

Il a eu 2 occasions pour se sublimer, et c'est tout aussi raté que son jeu au pied.

Montoya : 6

Son apport offensif n'est plus aussi incisif qu'avant, la faute à une connexion inexistante avec Kiko Femenia. 

Armando : 3

Fautif sur le premier but, c'est aussi lui qui fait la faute qui amène le deuxième, et lui qui manque son duel aérien face à Soria... C'est aussi à cause de lui que le penalty marqué sera annulé. Il ne mérite pas son brassard.

Muniesa : 6.5

Obligé de remplir les trous béants laissé par son compère axial, le jeune Espagnol a fait un match sérieux où il a fait parlé son agressivité naturel et son sens de l'anticipation. 

Lobato : 5.75

La première recrue de la saison a fait le boulot en défense sans pour autant peser en attaque. Face à un adversaire qui joue avec un bloc resséré défensif, il aurait tout de même pu décompléxer son football.

Dos Santos : 7

Homme du match, non seulement de ce match-ci mais de toutes les rencontres de la saison, son sens de l'organisation donne un bol d'air frais à l'équipe.
Son contrat se termine en 2012, il est donc urgent de faire un geste pour conserver cette pépite.

S.Roberto : 6.5

Malgré un déchet technique assez pesant pour un milieu relayeur, il est monté en puissance et a été très dangereux de par ses tirs de loin très soignés. Myestérieusement remplacé par Carmona qui n'a rien apporté.

Rafinha : 6.5

Son talent individuel et ses dribbles chaloupés ont soulagé l'équipe en première période. Il s'est éteint en seconde mais a tout de même apporté le danger dans le camp adverse.

Cuenca : 6.25

Tout comme Rafinha, il n'a rien à se reprocher individuellement, il fut partout et  a offert plusieurs occasions franches. Cependant, il a encore des automatismes à parfaire.

Rodri : 4

Un jeu stéréotypé, une mobilité inexistance. Il a paru perdu sur la pelouse. Il ne justifie pas pour l'instant l'important montant investi en lui. Remplacé par Espinosa, qui montrera une très belle aisance technique.

Kiko.F : 3

La grosse décéption de la soirée, son intelligence de jeu proche du néant lui a valu une sortie rapide et méritée. Son remplaçant Deulofeu, s'est aventuré tout seul dans des situations délicates, ou l'individuallisme dans toute sa splendeur.


Posté par barcamundial
Article lu 4773 fois