Array Thiago prêt pour le grand saut [1/3] - FC Barcelona Clan

En Une | Thiago Alcantara | mardi 5 juillet 2011 à 11:57  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Espoir du football espagnol et des culés du Barça, Thiago Alcántara est sans nul doute l'un des joueurs à suivre dans la décennie à venir. Surveillé tel un joyau par Pep Guardiola et Tito Vilanova, il vient de franchir une étape et d'intégrer l'équipe première. Voici le premier article d'une série consacrée à ce jeune talent...

Nom : do Nascimento
Prénom : Thiago Alcántara
Flocage : Thiago - 
Date de naissance : 11/04/91 (20 ans)
Lieu de naissance : Bari (Italie)
Nationalité : Espagnole
Taille : 172 cm
Poids : 71 kg
Poste : Milieu à vocation offensive
Meilleur pied : Ambidextre (plus à l'aise avec le droit)
Débuts : Le 17 mai 2009 contre le RCD Majorque
Matchs joués avec le Barça : 20
Fin de contrat : 30 juin 2015
Clause libératoire : 90M€

Le Barça est une manufacture de jeunes talents, c'est bien connu. Le club a certes accueilli de nombreuses légendes du football comme Maradona, Ronaldo, Romário, Rivaldo, Cruyff, Stoitchkov, Laudrup, Ronaldinho, Eto'o... mais sa plus grande fierté reste sans doute son centre de formation, cette fameuse cantera reconnue par beaucoup de spécialistes comme la meilleure du monde. En effet, le Barça a acheté mais aussi formé des joueurs mondialement célèbres : Luis Milla, de la Peña, Guardiola, Reina, Puyol, Xavi, Fàbregas, Messi... tous sont sortis de la Masia, ce bâtiment récupéré par le club en 1966 pour en faire son centre de formation. Tous les postes sont représentés, du gardien de but aux attaquants, en passant bien sûr par le milieu de terrain. Le Barça a toujours formé de bons milieux, en vrac : Luis Milla, Arteta, Guardiola, Amor, Gabri, Iniesta, Fàbregas, Busquets et Xavi sont notamment devenus de très bons internationaux. Et aujourd'hui, nous vous présentons celui qui deviendra surement le nouveau taulier offensif du milieu blaugrana, Thiago Alcántara.

 

Son père, ses débuts

Tout d'abord, Thiago n'est pas le fils de n'importe qui. En effet, il s'agit du fils de l'ancien international brésilien Mazinho. Son père jouait encore à Lecce lorsque Thiago a vu le jour à Bari (160 km séparent les deux villes), c'était le 11 avril 1991. Continuant sa carrière internationale, le vainqueur de la Coupe du Monde 1994 laissera son fils repartir avec sa mère, ancienne volleyeuse internationale, au Brésil.

Tout petit déjà, le gamin commence à jouer au football dans l'équipe alevin de Flamengo. À l'âge de cinq ans, Thiago  déménage en Galice et rejoint son père, lorsque celui-ci est recruté par le Celta de Vigo. Tout comme le père, le fils impressionne ses entraîneurs et se fait remarquer par de nombreux grands clubs dont le Barça. Les Catalans ont le nez et ne tardent pas à le recruter. Thiago intègre donc la Masia et les Cadets A en 2005, à l'âge de quatorze ans.

[vidéo] Thiago chez les Cadets A

Fran Sanchez, son premier entraîneur au Barça, parle de lui en ces termes : « Thiago a le football dans le sang, il a été de loin le meilleur joueur balle au pied que j'ai eu. Progressivement, il a appris à utiliser son talent au profit du collectif et cela fait de lui un joueur encore meilleur. C'est le plus belle exemple de virtuosité balle au pied. »

Thiago aime jouer au milieu de terrain, pour comme il le dit lui-même « toucher le plus de ballons possible ». Ses qualités sont nombreuses : un très bon touché de balle, un talent monstre, une bonne vision du jeu, une superbe capacité à accélérer, une très bonne lecture du jeu, une grande facilité à dribbler son vis-à-vis, exécuter une passe tranchante ou tirer des coups francs. Ainsi, Thiago s'affiche dès ses débuts comme un joueur mûr, sérieux et techniquement parfait avec les deux pieds bien qu'il soit droitier.

[vidéo] Illustration de ses qualités

Des atouts que  peu de milieux de terrain actuels peuvent se vanter de posséder. Ces qualités pourraient très certainement permettre à Thiago de se hisser au niveau des meilleurs comme Fàbregas, Lampard, Schweinsteiger, Gerrard, Xavi, Iniesta, Sneijder... mais il reste du chemin à parcourir. Le gamin poursuivra son ascension chez les jeunes du Barça, se faisant remarquer à l'échelle européenne. En 2007, alors âgé de 16 ans, Thiago passe junior et joue la saison 07/08 à cheval entre les Junior A et le Barça B (alors entraîné par Pep Guardiola). Ses excellentes prestations attireront les regards de recruteurs anglais (de Chelsea, Arsenal ou Manchester) mais Thiago continuera son bonhomme de chemin avec le Barça, désireux d'arriver en équipe première. 

Thiago avec les Juvenils A

Bien qu'il soit le fils d'un ancien grand footballeur, les choses n'ont pas été plus faciles pour lui. « Je ne lui ai rien montré de spécial », a toujours insisté Mazinho, « tout ce que j'ai fait, c'est regarder ses matchs et lui dire qu'il pourrait changer certaines choses comme ceci ou comme cela ». Footballeur réputé, les déclarations de Mazinho pèsent lourd. Il décrit son fils comme un joueur « complet », qui peut  « jouer avec les deux pieds, dribbler ses adversaires, distribuer d'excellents ballons, s'intégrer aux attaques et marquer des buts. »

Thiago le sait, son père avait une renommée internationale et il est souvent très difficile pour un fils d'égaler voire de dépasser son père. Jordi Cruyff, Thibault Giresse, Diego Maradona Junior, Mads Laudrup, George Weah Jr, Laurent Platini sont là pour en témoigner. Le jeune de vingt ans annonce qu'il ne veut pas être connu comme le fils de Mazinho mais plutôt comme Thiago Alcantara. « Mon père avait un nom et je veux avoir le mien », dit-il.

 

Les choses sérieuses commencent

En 2008/2009, Thiago intègre pleinement le Barça B et réalise une bonne saison ponctuée d'une vingtaine d'apparitio ns en Tercera División (quatrième division espagnole). Ses grandes performances ont le don d'attirer les convoitises européennes, mais il reste conscient qu'il doit travailler à l'entraînement et prendre du plaisir en match pour devenir un grand joueur : « Mon père m'a toujours dit que je devais prendre du plaisir quand je joue et j'en prends, parce que le football est ce qui me rend le plus heureux. »

 C'est donc avec la plus grande sérénité qu'il débute en Liga le 17 mai 2009. Son tout premier match avec l'équipe première à seulement dix-huit ans n'est pas sans rappeler les débuts d'un certain Xavi Hernández, qui lui aussi avait commencé sa carrière professionnelle à dix-huit ans, contre Majorque en 1998.  Dans un match sans réelle valeur, Thiago réalise une entrée remarquée. De la vivacité sur chaque ballon touché, une grande aisance technique et une verticalité impressionnante, lui permettent de retrourner avec l'équipe B « heureux d'avoir joué avec la première équipe. J'ai déjà joué au niveau international (l'équipe des -17 ans de l'Espagne en 2008) et ce genre de choses vous aident à progresser et à devenir plus mature ». Il achève la saison avec le Barça B, qui obtient la montée en Segunda B.

La saison 2009/2010 semble s'annoncer sous les meilleurs auspices : il joue 45 minutes lors du Trophée Joan Gamper contre Manchester City. Mais début septembre, il se blesse inopinément au ménisque du genou à l'entraînement. Résultat, il est opéré par le docteur Cugat et est privé de compétition et d'entraînement pour deux longs mois. Il n'aura joué que peu de matchs (entre septembre et décembre) au cours desquels il aura quand même eu l'occasion de montrer une partie de son immense talent.

[vidéo] Thiago en 2009-10

Javier Lago (entraîneur dans les catégories inférieures du Barça) dit clairement que « Thiago joue pour l'équipe avant de jouer pour son intérêt. C'est un exemple de ce qu'on produit à la Masía et on espère tous qu'il arrivera au plus haut niveau. » Le plus haut niveau, il s'en approche de plus en plus, puisque le 5 janvier 2010 (233 jours après ses débuts professionnels), il est titulaire en Copa del Rey contre le FC Séville. Pep Guardiola lui fait confiance et l'aligne d'entrée aux côtés de Rafa Márquez et d'Andrés Iniesta.

Le jeune joueur réalise un match intéressant et plein de promesses. Pep Guardiola n'hésitera pas à le féliciter après sa bonne prestation. « Thiago est très prometteur, il devra cependant garder les pieds sur terre. Mais c'est un joueur merveilleux, très bon en un contre un, parfois il vous sort des gestes qui vous font dire "ouaa! , il a quelque chose de spécial ».

Après son match, il a lui même avoué qu'il n'a « appris que je serais dans le onze de départ que quelques minutes avant le match, et je ne m'y attendais pas du tout ». Répondant aux journalistes qui l'accusent de provoquer ses adversaires, Thiago explique que « c'est ma façon de jouer, j'ai beaucoup de respect pour tous mes adversaires. Je joue comme ça, c'est tout. » Il a aussi parlé du groupe qu'il trouve « fantastique », tout d'abord car les joueurs sont très « unis » mais aussi parce que  « le coach nous parle énormément et traite tout le monde de la même façon ».

[vidéo] Thiago contre Séville 2009-10

 

Premier but en équipe première

Thiago retourne ensuite jouer avec le Barça B sous les ordres de Luis Enrique et sera un grand artisan des victoires acquises par les jeunes. Deuxièmes de leur groupe, les joueurs de l'ex-icône catalane sont bien partis pour être promus en Segunda A (deuxième division espagnole).

C'est donc avec le plus grand plaisir qu'il revient en équipe 1 et entre en jeu lors du 100e match de Guardiola à la tête du Barça. Pep, voyant que son équipe allait gagner le match (3-0 au tableau d'affichage), fait donc rentrer le virtuoso, lequel, suite à un beau travail de Messi, enfonçait définitivement le clou en marquant le 4e but du Barça, et le premier de sa jeune carrière en Liga dans un match encore une fois encourageant.

[vidéo] Le premier but de Thiago
[vidéo] Résumé du match contre Santander

Il s'est logiquement montré très heureux de son match et de son but : « C'est un rêve qui devient réalité, après un but vous êtes fou de joie. Vous pensez à beaucoup de choses, c'est un moment fabuleux.  J'essaye de me montrer et de profiter un maximum des matchs que je joue. » Il a poursuivi en exprimant son respect et son admiration envers le capitaine du Barça, Carles Puyol. Il explique que le joueur de 32 ans l'a pris « sous son aile. Puyol nous (les jeunes) aide beaucoup à nous intégrer, c'est un exemple, un modèle pour nous tous. C'est un honneur de jouer avec lui, de s'entraîner avec lui et même d'être dans la même pièce que lui. »

Cependant, un point négatif fut relevé de cette soirée par Pep Guardiola, légèrement agacé : « Bien que la prestation de Thiago m'ait plu, j’étais en colère quand il a marqué. Je n’ai pas aimé le voir célébrer son but avec un coéquipier qui était sur le banc. À son âge, on ne fait pas ça... » Mazinho s'est également montré critique vis-à-vis de son fils qui est selon lui  « techniquement doué mais encore un peu immature. L'entraîneur sait ce qu'il fait et ce qu'il dit. Il contrôle parfaitement les joueurs. Mais il doit aussi comprendre que Thiago était très très heureux et que Jonathan est son meilleur ami. Il est donc logique qu'il ait eu envie de le voir après son but. »

 

Nouveau contrat et Segunda Division

Qu'importe, l'essentiel est là : il a marqué avec l'équipe première. Et à partir de là tout va s'enchaîner très vite, des matchs décisifs avec l'équipe B dans lesquels il répond présent (malgré quelques petites blessures récurrentes), une prolongation de contrat jusqu'en 2011 (avec une clause qui implique que si le canterano intègre l'équipe première, son contrat se renouvelle automatiquement jusqu'en 2013) et des play-off pour accéder à la Segunda A.

À propos de sa prolongation de contrat, Thiago s'est dit « très heureux de la confiance qu'ils placent en moi. J'espère que je pourrai encore faire de grandes choses avec la filiale et m'installer en équipe première. Je suis de plus en plus près de mon rêve, devenir un grand footballeur professionnel". Josep Guardiola s'est également réjoui et a déclaré que « Thiago est différent de tous les autres. C'est son caractère, il ose, il est très courageux. Il veut devenir un grand footballeur, il est très ambitieux et exigeant avec lui-même. »

Remplaçant au match aller du premier tour des play-off, Thiago entre en jeu à la 66e minute et crée quelques situations dangereuses. Rien n'y fera, le Barça B concède le nul sur la pelouse du Real Jaén. Au match retour, c'est une tout autre histoire, Thiago commencer titulaire et inscrit un coup franc digne des plus grands. Puis, après que Jonathan Soriano a doublé le score à la 58e minute, le natif de Bari sert parfaitement Soriano pour le 3 à 0. Victoire nette et sans bavure du Barça B qui se qualifie pour le tour suivant grâce à un très bon Thiago.

[vidéo] Le coup-franc de Thiago
[vidéo] Résumé de son match

Pour le match aller du troisième et dernier tour des play-off, Thiago est de nouveau titulaire. Il se crée une très belle occasion en première période qu'il ne parvient pas à conclure. Il est remplacé à la 59e minute après avoir reçu un choc assez violent. Il ne prendra pas part au match retour, mais son équipe obtient le nul et accède enfin à la Segunda División.

 

Entre les B et les A

Après un été chargé (il a participé au Championnat d'Europe des moins de 19 ans), il entre en jeu contre le FC Séville lors du match aller de la Supercopa. Une rentrée un peu transparente surtout qu'il devait remplacer Dos Santos auteur d'un bon match. Il est vrai que ce n'était pas le meilleur moment pour lui (l'équipe était déjà menée) mais il n'a en rien été transcendant. Thiago n'a été ni bon, ni mauvais, un peu quelconque.

[vidéo] Son match contre Séville

Après la déconvenue du match aller (le Barça s'était fait battre 3-1), Thiago retrouver ses partenaires du Barça B puis s'entraine de nouveau avec l'équipe première dans l'optique du match retour. Cependant il n'entrera pas en jeu. Ce n'est que partie remise puisque le 25 août, le Milan AC est invité au Camp Nou pour jouer le Trophée Joan Gamper (quelques jours après un match amical avec l'équipe B).

Rentré en jeu à la mi-temps, il réalise une performance à la hauteur des attentes placées en lui. Du jeu vers l'avant, de la spontanéité, des fulgurances techniques, tout y était. Il a fait son match et d'une excellente manière. Il s'agissait certes d'un match amical, mais le Milan AC reste un opposant de taille et de prestige en toutes circonstances. Après ce match, Lago n'hésitera pas à dire : « Thiago gagnera plusieurs trophées, non seulement collectifs mais aussi individuels. Il a tout, la classe, le talent, le courage et surtout l'encadrement. C'est très important, plusieurs joueurs se perdent dans le monde du foot parce qu'ils sont mal encadrés mais ça n'arrivera pas à Thiago. »

[vidéo] Thiago contre le Milan

C'est donc empli de la plus grande joie qu'il se prépare au premier match de Segunda du Barça B depuis 1999. Et on peut penser qu'il s'est très bien préparé puisqu'il réalise une performance exceptionnelle pour un joueur de 19 ans qui découvre le haut niveau. Il aura été important dans la victoire de son équipe (2-1) sans pour autant marquer.

[vidéo] Premier match de Thiago en Segunda

Il est ensuite absent pour les deux matchs suivants du Barça B (contre Xerez et le Brésil en amical), sélectionné avec l'équipe d'Espagne espoir. Il ne prendra donc part ni à la seconde victoire de son équipe en Segunda ni à la déroute subie face au Brésil de Pato et autres Lucas Leiva.

Il est de retour pour le troisième match de Liga Adelante contre le FC Cartagena. Mais il ne peut rien pour empêcher son équipe de subir sa première défaite de la saison en match officiel (5-1). Thiago sort de ce match touché mais pas abattu. « Nous n'avons pas été performants, on a raté trop de choses que ce soit dans le jeu ou face aux cages. Il faut relever la tête et continuer à prendre des points et du plaisir », a-t-il déclaré après le match.

Des points, les jeunes en reprendront puisque lors du match suivant, ils s'imposent face à Elche sur le score de 2-0. Thiago n'entre en jeu qu'à la 70e minute (dans l'optique d'une convocation avec l'équipe première qui jouait quelques heures après). Il est l'auteur d'une entrée remarquée puisqu'il délivre une passe décisive à l'attention de Nolito, et initie quelques bons mouvements. Bel et bien convoqué pour le match de l'équipe première contre l'Atlético Madrid, il reste cependant assis sur le banc.

[vidéo] La passe décisive de Thiago

Une semaine plus tard, il est de nouveau convoqué avec l'équipe entraînée par Pep Guardiola, cette fois-ci pour affronter Gijón au Camp Nou. Mais une fois de plus, Thiago n'entrera pas en jeu et observera la petite performance de ses coéquipiers depuis le banc.

Thiago multiplie les convocations en équipe première. Des matchs de Ligue des Champions où il ne joue pas, puis Majorque en Liga mais toujours sur le banc. Guardiola explique la situation : « Il est souvent resté avec les pros dernièrement, nous voulons voir de quoi il est capable et juger de sa capacité ou non à être un joueur de l'équipe 1. »

Même si c'est pour être sur le banc, fréquenter les pros est une bonne chose, mais ce n'est pas sans mauvais côté : Thiago manque des matchs avec le Barça B ; il rate notamment le derby catalan de Segunda, car il assistait à la victoire du Barça contre Valence depuis le banc . Il est aussi appelé chez les U21 espagnols, dont les matchs coïncident parfois avec ceux du Barça B.

 

 

Plus de place en équipe première

Le 23 octobre 2010, enfin, il fait sa première entrée en Liga de la saison contre Saragosse. Alors que le Barça menait 2-0, le canterano entre la 71e minute et termine le match comme l'équipe, en roue libre. Trois jours plus tard, il est titulaire pour la première fois avec l'équipe première en match officiel. Contre l'AD Ceuta, il joue 87 minutes assez fades. Il est cependant auteur de ce qu'on peut appeler une passe décisive sur le second but signé Pedro. 

[vidéo] Thiago sur le but de Pedro

Lors de la journée de Liga suivante, il restera sur la banc (encore et toujours) pour admirer la sublime victoire du Barça contre le FC Seville (5-0). Une semaine plus tard, il est  de nouveau sur le banc de l'équipe première contre Getafe. Il expliquera que « en soi je préfère jouer, mais rester sur le banc et vivre quotidiennement avec ce groupe, c'est merveilleux ». Heureux d'être dans le groupe professionnel, il retrouve finalement une place de titulaire contre Ceuta au Camp Nou pour le 1/16e de finale retour de Copa del Rey. Il est alors l'auteur de ce qui est sans conteste, son meilleur match depuis ses débuts avec le groupe professionnel. Bon dans le jeu court, le jeu long, dans les duels, dans ses accélérations, ses dribbles, sa distribution du jeu... Il aura épuisé les milieux et défenseurs de Ceuta et rendu fous sur quelques accélérations. Il s'est montré au peuple culé comme un joueur très à l'aise avec le ballon et très bon techniquement, comme un joueur capable de gestes de génie et d'élimination déconcertants. Comme le dit Fran Sanchez, « lorsque le ballon est à ses pieds, il est étonnant, il peut tout faire. »

[vidéo] Thiago contre Ceuta

Par la suite, il entre en jeu contre Alméria et participe à la victoire 0-8 de son équipe. Que du bonus. Dès lors, il rejoint le groupe de l'équipe première presque à part entière. Il s'entraîne ainsi avec le groupe sans être sur la pelouse ou sur le banc lors des victoires contre le Panathinaikos (0-3) et le Real Madrid (5-0). Il reste sur le banc contre Osasuna avant d'être titulaire pour la dernière journée de Champion's League contre le Rubin Kazan.

Cette première titularisation en Champion's League sera très belle. Thiago a régalé le Camp Nou lors de ce match, auteur d'actions de grande classe, il a réalisé une passe décisive à l'attention de son partenaire du Barça B, Andreu Fontàs. Encore une fois, le fils de Mazinho a épaté son monde, de par sa spontanéité, son altruisme, sa qualité de dribble et surtout de passe. Guardiola aura quelques mots après le match : « Nous sommes très contents de lui. Je comprend parfaitement qu'il veuille jouer mais il doit comprendre qu'il est encore jeune et qu'il doit apprendre les choses petit à petit. »

Thiago est de nouveau sur le banc contre la Real Sociedad, l'Espanyol Barcelone et l'Athletic Bilbao (lors du match aller de Copa) avant de rentrer en jeu à la 49e minute contre Levante pour le match de reprise de Liga après la trève hivernale.
Sa rentrée est déterminante, ayant fait un bien fou à un Barça plutôt en dedans jusque là. Il n'a perdu presque aucun ballon, percuté, créé du mouvement, délivré quelques caviars, dribblé, organisé...  Après le match, Pep dira que « Thiago est unique et à bien des égards. Il apporte des choses que nous n'avons pas encore en équipe première. Il est très utile pour trouver la faille dans les défenses regroupées. »

Non convoqué pour le match retour de Copa del Rey contre Bilbao, Thiago tient de nouveau sa place sur le banc contre La Corogne avant de retourner s'entraîner et jouer avec le Barça B. Plus tard Pep expliquera cette décision en disant qu' « il a besoin de jouer. Je veux qu'il garde un certain rythme, pour jouer dans l'éventualité ou un joueur du groupe serait absent. Je ne veux pas qu'il se languisse sur le banc car il est encore jeune. Je préfère qu'il continue à jouer avec la réserve et qu'il revienne encore meilleur la saison prochaine. »

Auparavant, Andoni Zubizaretta (directeur sportif du Club) avait annoncé que le joueur ferait partie du groupe professionnel dès la saison 2011/12.

 

2011 : Toujours plus d'implication en équipe une

Thiago fait son retour en équipe première au cours du match retour des quarts de finale de la Coupe du Roi face à Almeria (0-3). À cette occasion, il inscrit son premier but de la saison avec les A d’une tête décroisée, du haut de son 1m72, qui se loge en pleine lucarne. Un peu perdu en première période, il reprend du poil de la bête en seconde mi-temps pour prendre le jeu à son compte et assurer l’entrejeu par sa technique impressionnante.

[vidéo] But de Thiago contre Almeria

Le 9 février, Luis Milla le sélectionne pour le match amical de l'Espagne face au Danemark. Il aura rayonné durant ce match en accélérant quand il le fallait et en trouvant les espaces entre les défenseurs. Après ce match, il retourne s’entraîner et jouer avec la filiale avec laquelle il sera très influent sur le jeu et l'attitude. En effet, ce retour en équipe B est synonyme de regain de forme pour la formation de Luis Enrique. Tout sauf une coïncidence. Ses performances ont d’ailleurs suscité l’admiration d'Enrique qui le considère comme « une garantie ». « Il est le joueur B modèle et je suis ravi de le voir impliqué dans l’équipe première et c’est une décision qui peut être prise par Pep. » Il fera un bref retour en A face à Majorque (0-3) pour le compte de la 25ème journée, où il tiendra de nouveau sa place sur le banc. 

Le 2 avril, le FC Barcelone affronte Villarreal (0-1) pour un des matchs les plus importants de la saison. À la surprise générale, Pep Guardiola décide de titulariser Thiago pour remplacer Xavi, suspendu. Le brésilo-hispano-italien n’a pas déçu. En effet, il a multiplié les gestes techniques et les passes dans la course et a tenu la dragée haute aux milieux de terrain adverses. Pour une première titularisation en Liga, Thiago a montré qu’on pourrait désormais compter sur lui. D’ailleurs Pep déclare à son sujet : « Il possède un talent unique et inné ; sa vision et sa capacité à créer de l'espace lui permettent de se démarquer dans le milieu de terrain ». Pedro y va aussi de son éloge : « Il est très doué techniquement et possède de nombreuses qualités, tout en étant encore très jeune. Sa maîtrise du ballon et sa vision du jeu sont excellentes. Je pense qu'il sera un joueur très important pour le club d'ici quelques années ».

[vidéo] Geste impressionnant contre Villarreal
[article] Thiago à la loupe contre Villarreal

L’aîné de Mazinho accompagne alors l’équipe A pour le reste de la saison, afin de prendre de la bouteille. Il déclare à ce sujet : « Je suis heureux d’apprendre aux côtés de Xavi, Andrès (Iniesta), Victor (Valdès) et des autres joueurs qui sont exceptionnels. Je cherche à apprendre d’eux et à polir mon jeu. »

Une semaine après, Pep le titularise une nouvelle fois face à Almeria (3-1). Auteur d’un match plein, sa prestation s’est ponctuée par un but de la tête sur un corner de Messi. Thiago n’a pas caché sa joie après son but. Il confie ainsi au micro de Barça TV que « jouer avec les professionnels est une récompense. Les joueurs de la filiale sont là pour apporter quelque chose. Quand on a besoin de nous, on est toujours prêts ». 

[vidéo] But de Thiago contre Almeria

Thiago assistera depuis le banc de touche au match nul des siens pour le Clasico retour de la Liga (1-1). Quelques jours plus tard, il est encore sur le banc pour la finale de la Coupe du Roi et assiste impuissant à la défaite des siens face au rival madrilène durant les prolongations (0-1). Il retrouve une place de titulaire à San Sebastian, et ouvre le score d’un petit piqué assez subtil. Cependant, son but n'empêche pas la défaite, quoique sans conséquence, de l'équipe (2-1).

[vidéo] But de Thiago contre la Real Sociedad

Il accompagne ensuite ses coéquipiers pour les demi-finales de la Ligue des champions et voit, du banc de touche, son équipe prendre sa revanche sur le Real. Une semaine plus tard, il célèbre son troisième titre de Liga bien qu’il n’ait pas joué.

[vidéo] Thiago interviewe Adriano

Enfin, il joue entièrement les deux derniers matchs de championnat, durant lesquels il aura pris le jeu à son compte avec très peu de déchet. Le 28 mai, il est sur la feuille de match à Wembley pour la finale de Ligue des champions. Le Barça l'emporte 3-1 sur Manchester United et Thiago décroche là sa première "Coupe aux Grandes Oreilles".

 

 

Un contrat jusqu'en 2015

Après la fin de la saison et l'ouverture du marché des transferts, les rumeurs vont bon train et l'avenir de Thiago manque de certitudes, notamment en raison d'une éventuelle arrivée de Cesc Fàbregas qui lui ferait concurrence. Lui-même brouille involontairement les pistes en laissant échapper, lors d'une interview : « Je mentirais si je disais que mon rêve était de réussir seulement au Barça. Mon rêve est de réussir dans le football. Je veux être un joueur dont les gens se souviendront pour toujours. »

Il expliquait aussi ne pas penser à quitter le Barça, mais il n'en fallait guère plus pour soulever des doutes sur ses intentions et son attachement au club... à tel point qu'il devra mettre les choses au clair quelques jours plus tard. « Je m'excuse auprès du Barça car je sais que mes déclarations n'ont pas été correctes. Je n'ai pas mesuré mes mots, bien que je pense que certaines choses ont été mal comprises. C'est quelque chose dont je devrais être plus conscient à mon âge. » Par ailleurs, l'arrivée d'un Fàbregas ne semble pas le décourager, puisqu'il déclare : « Bien sûr que je resterais quand même au Barça. Les joueurs meilleurs qui arrivent nous rendent plus grands, et meilleurs. Nous cherchons toujours à aider ceux qui débarquent. »

Ces paroles seront suivies d'actes concrets puisque, peu de temps après, la nouvelle qui rassure tous les culés tombe enfin : Thiago signe un nouveau contrat avec le Barça, jusqu'au 30 juin 2015. La clause de rachat s'élève à 90 millions d'euros. « Le Barça a beaucoup fait pour moi [...] C'est maintenant à mon tour de prouver que je peux jouer pour cette équipe et l'aider à rester la meilleure. »

Andoni Zubizarreta, directeur sportif du club, donne quelques détails sur la signature. « Des offres pour l'acheter , je ne sais pas et je ne veux pas savoir. C'est plutôt normal qu'il en ait eu. Il est un grand joueur, très bon en 1 contre 1, buteur... [...] Mais je tiens à dire qu'aucun de ses agents n'a, à aucun moment, utilisé une offre pour faire pression sur le Barça. Encore quelque chose dont on peut le remercier. » Zubi a aussi expliqué que ce renouvellement de contrat est un exemple du modèle barcelonais. « Cela fait partie de notre philosophie : nous regardons d'abord ce que nous avons à la maison avant de chercher ailleurs. Thiago est l'un des exemples les plus nets de ce que nous avons à notre disposition. »

 

Thiago et le président Rosell. À noter que le joueur venait de subir une opération du nez, pour corriger un problème de respiration.

 

Ceci clôture le premier article de la série dédiée à Thiago Alcantara. Ne manquez pas la prochaine chronique consacrée à Thiago, qui retracera cette fois son parcours en sélection espagnole, très bientôt sur le FCBClan.


Source: FCBClan (jAX, abselinho, Wedge)

Posté par jAX
Article lu 10160 fois