Array Sport : toute la vérité sur la défaite au Mondial des Clubs - FC Barcelona Clan

Opinion | Coupe Du Monde Des Clubs | dimanche 24 décembre 2006 à 09:41  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Rijkaard, à la mi-temps de la finale et surpris par le système de l'adversaire, a tenté de définir de nouveaux marquages, mais les joueurs ne l'ont pas du tout compris et ont finalement discuté des marquages sur la pelouse...


Ronaldinho à terreImaginez un joueur qui dort depuis 6 jours à peine une heure et que les somnifères ne lui font même pas d’effet, imaginez un autre joueur dont on lui interdit de sortir de sa chambre pendant 28 heures et sans que ses coéquipiers puissent lui rendre visite, imaginez un autre qui a du recevoir une injection à la cheville tant en demi-finale comme en finale, imaginez un autre qui a achevé la finale avec un tel effort physique qu'après la rencontre il ait craché du sang, imaginez un autre qui manquait systématiquement les petits déjeuners avec ses coéquipiers, imaginez une équipe qui pensait avoir la finale dans sa main après avoir cartonné en demi-finales, imaginez un entraîneur surpris par la tactique de son rival et qui a tenté d’y remédier au repos, mais dont les joueurs n’ont pas compris les indications. Et bien tout cela et d’autres choses se sont produits dans la néfaste finale de la Coupe du Monde des Clubs où le FC Barcelone est revenu sans la coupe et avec la sensation d’avoir perdu une occasion d’entrer dans l’histoire.

Nous allons détailler peu à peu ces pistes pour ne pas laisser les lecteurs sur leur faim. Le joueur qui a pratiquement passé des nuits blanches pendant toute une semaine à Yokohama à cause du décalage horaire fut Eidur Gudjohnsen. Ses problèmes ont été si forts que pas même les somnifères ne faisaient en sorte que le joueur puisse se reposer les heures nécessaires. En plus d'une occasion il a été aperçu se promenant aux alentours de l’hôtel à des heures bien avancées de la nuit.

Comme tout le monde sait déjà, le joueur qui a été enfermé durant 28 heures dans sa chambre était le Brésilien Edmilson. Une gastroentérite l'a obligé à rester au lit, ingérant seulement des liquides pendant presque deux jours, ce qui lui a fait perdre quatre kilos. Les joueurs ne pouvaient pas le visiter de peur d’une infection virale. Pour Rijkaard cette absence a été un contretemps important parce qu'il entrait dans ses plans pour disputer la finale contre l'Internacional de Porto Alegre.

Le Mexicain Rafael Marquez, comme il l’a lui même reconnu, a disputé tant la demi-finale comme la finale avec des infiltrations à la cheville droite. Le même souci qui l'a empêché d'être avec ses coéquipiers dans la dernière rencontre de Liga de l'année devant l'Atlético de Madrid.

On sait également que Gio van Bronckorst a terminé la finale si lessivé qu'au moment de passer les tests antidopage il a eu beaucoup de problèmes et a fini par cracher du sang.

Ronaldinho était le seul joueur qui avait la permission pour ne pas se rendre au petit-déjeuner avec le reste de ses coéquipiers. Rijkaard lui avait donné la permission, par conséquent il n'y a rien à redire.

Et, finalement, il convient de souligner une situation qui s’est produite au repos de la finale. On a vu Rijkaard dépassé par la tactique de l'Internacional et il a essayé de faire quelques changements au niveau du marquage pour reconduire la situation. Cependant ses ordres n'ont pas été suffisamment clairs car les joueurs ont fini par discuter des joueurs à marquer à même sur la pelouse de jeu pendant la rencontre.




Source: Sport

Posté par marco93fcb
Article lu 4079 fois