Array Revenus du Barça : le point sur la saison 2009-10 - FC Barcelona Clan

Article | Finances | dimanche 5 juin 2011 à 01:18  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Combien gagne le Barça ? D'où vient l'argent ? Où se situe le club par rapport aux concurrents ? Le cabinet Deloitte répond à toutes les questions dans son classement annuel, la « Football Money League »...

Présentation

Deloitte est un cabinet d'audit anglo-saxon, leader mondial dans son domaine, qui livre donc conseils et expertise sur le fonctionnement des entreprises. En février dernier, le cabinet a publié sa quatorzième édition de la Football Money League, qui examine de près les finances des plus grands clubs européens. Cette édition est consacrée à la saison dernière, celle de 2009-2010, le recul de plusieurs mois permettant une analyse plus fiable. Pour les six dernières années, c'est le Real Madrid qui a occupé la tête de ce « championnat de l'argent ». Malgré ses résultats sportifs mitigés, le club de la capitale espagnole a su constamment faire augmenter ses revenus par d'autres moyens, au contraire du Barça qui a pu compter sur ses prestations sur le terrain. Le record est pour l'instant détenu par Manchester United, qui a connu une hégémonie de huit ans (de 1996-97 à 2003-04).

L'étude cherche à évaluer le revenu des clubs. Le revenu correspond aux rentrées d'argent brutes, et ne doit pas être confondu avec le bénéfice. Les transferts de joueurs et les taxes ne sont pas pris en compte. Ce revenu provient de trois sources différentes :

  • La billetterie : recettes des entrées de stade (tickets et abonnements). Cette donnée dépend directement du nombre de matchs joués, et donc du nombre de compétitions où l'équipe est en lice.
  • Les droits télévisés : aussi bien pour les matchs de championnat que les rencontres européennes.
  • Le revenu commercial : comprend le sponsoring et le merchandising (ventes de maillots etc.).

Dans l'idéal, ces trois sources de revenus doivent être équilibrées, chacune fournissant un tiers du revenu total du club. Ceci permet en théorie aux clubs de minimiser les risques et de ne pas trop dépendre de facteurs difficilement contrôlables (soudaine baisse de forme de l'équipe, marché des droits télévisés troublé, etc.).

Le top 10 des revenus

  1. Real Madrid : 438.6 (millions d'euros)
  2. FC Barcelone : 398.1
  3. Manchester United : 349.8
  4. Bayern Munich : 323
  5. Arsenal FC : 274.1
  6. Chelsea : 255.9
  7. AC Milan : 235.8
  8. Liverpool : 225.3
  9. Inter Milan : 224.8
  10. Juventus : 205

Le Barça est donc le second club européen à avoir généré le plus d'argent en 2009-2010. Le club occupait déjà la seconde place lors de la saison 2008-09 (tout le top 6 reste inchangé). Le club a même creusé l'écart sur Manchester United par rapport à 2008-2009 : la différence de revenus était de 38.9 millions d'euros, pour passer à 48.3 millions en 2009-2010. C'est une hausse de 9% en un an qu'a connue le club catalan.

Zoom sur le Barça

Côté billetterie, les parcours moins bons en Copa del Rey et en Ligue des Champions ont vu le nombre de matchs à domicile baisser de 30 en 2008-09 à 27 en 2009-10. Et pourtant, les rentrées d'argent ont augmenté légèrement, de 2.3 millions d'euros (+2%), pour arriver à 97.8 millions. Dans la Money League, le Barça a ainsi généré le 4e plus grand revenu de billetterie. Une petite hausse en 2010-11 suffirait au Barça pour imiter le Real Madrid, qui dépasse les 100 millions dans les trois sources de revenus. C'est ce même Real Madrid qui en Europe tire le plus d'argent de sa billetterie (129.1 M€), suivi de Manchester United (122.4 M€) et Arsenal (114.7 M€). Le Barça est donc assez loin des meilleurs malgré un stade énorme.

Les droits télévisés ont augmenté de 19.7 millions (+12%), pour arriver à 178.1 millions d'euros, avec une augmentation en Ligue des Champions de 8.1 millions. Cette hausse est entraînée par de meilleurs paiements aux clubs espagnols. Le Barça a également signé un nouveau contrat avec Mediapro en 2010, avec de meilleures conditions financières, contrat qui court jusqu'en 2014. C'est bien le Barça qui engrange le plus de droits télévisés en Europe. Le Real suit derrière (158.7 M€) et le Milan AC complète le podium (141.1 M€). En Espagne, le Barça et le Real disposent de contrats individuels, ce qui explique leur position.

Enfin, le revenu commercial a augmenté de 10.2 millions d'euros (+9%) par rapport à 2008-09, pour atteindre 122.2 millions. Suite à l'arrivée de Sandro Rosell à la présidence du club en juin 2010, le Barça a signé un contrat de sponsoring maillot pour la première fois de son histoire, dans l'idée de réduire la dette. Cet accord avec le Qatar Sports Investment garantit un minimum de 165 millions d'euros sur cinq ans et demi. Le maillot blaugrana devra en contrepartie arborer le logo de la Qatar Foundation, à partir de 2011-12 jusqu'à la saison 2015-16. Pour la saison 2009-10 (donc sans le Qatar), le Barça occupe la troisième place en Europe, derrière Madrid et le Bayern Munich loin devant avec ses 172.9 M€ d'entrées sponsoring et merchandising.

Billetterie, droits télévisés, et revenu commercial constituent respectivement 25%, 44%, et 31% du revenu total du Barça. Le bilan du Real Madrid est plus équilibré : 30%-36%-34%. En revanche, pour un club comme le Bayern Munich, le revenu commercial contribue au revenu total à hauteur de 53%. Les grands clubs italiens, eux, comptent largement sur les droits télévisés (autour de 60% de leur revenu total).

Évolution du revenu du Barça sur 5 ans


Source: Deloitte

Posté par Wedge
Article lu 8725 fois