Array Piqué : « la saison peut très bien se finir » - FC Barcelona Clan

En Une | Gerard Piqué | mercredi 27 juin 2012 à 12:44  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Critiqué à plusieurs reprises cette saison, Gerard Piqué est revenu sur sa situation personnelle et a fait le point sur sa relation avec Pep Guardiola.

Sur le plan personnel, quel bilan fais-tu de la saison passée ? Elle a été la plus difficile depuis ton retour à Barcelone il y a 4 ans ?
C'est évident que cette année a été la plus difficile des 4 dernières années mais on apprend de tout. J'ai vraiment appris beaucoup de choses, plus que lors des années où nous avions tout gagné. Parfois le football est plus dur que ce qu'il n'y paraît et quand les choses ne se passent pas bien et que les blessures viennent s'ajouter, tout est plus compliqué. Par chance, avec la Copa del Rey remportée et un bon Euro, la saison peut très bien se finir.

Qu'as-tu ressenti quand en fin de saison Guardiola a dit que tu lui avais manqué ?
Une partie de moi était un peu triste parce que j'aurais aimé être présent toute la saison. Les blessures ne font de cadeaux à personne, après avoir récupéré, c'est difficile de retrouver la forme physique et le rythme nécessaire pour être de nouveau dans l'équipe. J'aurais aimé être à disposition pour lui.

Tu n'as cherché aucun double sens dans la déclaration de Guardiola, qui serait allé au-delà de tes blessures ?
Ça ne me plairait pas de le voir. J'ai toujours été franc avec Pep. Nous avons parlé et nous nous sommes dit les choses quand il était nécessaire de les dire. À aucun moment je n'ai trouvé de double sens. Il ne faut pas constamment donner plusieurs sens à tout ce qu'il dit. Pep est parti, nous avons remporté la Copa del Rey, le cycle le plus important de l'histoire du Barça s'est achevé et nous devons garder à l'esprit toutes les joies que nous avons connues.

À quel Gerard Piqué aurons-nous droit la saison prochaine ?
Le meilleur Gerard possible. À un moment donné cette saison, j'ai perdu les sensations. Normalement, quand je joue un match je me dis : « quel bonheur, je suis sur le terrain ». Je n'ai pas ressenti ça cette saison. Ça m'a préoccupé un moment, mais maintenant avec la finale de Copa et l'Euro, je me sens bien à nouveau. Je suis de nouveau le Gerard qui se dit au moment de jouer : « je suis heureux d'être footballeur ».


Source: SPORT

Posté par jAX
Article lu 3881 fois