Array Pedro : un problème docteur ? - FC Barcelona Clan

En Une | Pedro Rodriguez Ledesma | jeudi 1 mars 2012 à 20:28  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Pedro Rodriguez est dans le dur. Il ne marque plus autant qu'avant, se blesse plus, ne fait plus de différence et preuve qu'il y a un problème : il n'a pas été convoqué avec la Roja pour le match de cette semaine.

Une réussite extraordinaire

Arrivé en équipe première il y a de ça 4 ans, Pedro fait aujourd'hui partie des joueurs entrés dans la légende du Barça et du football (il est le premier et le seul joueur à avoir marqué et gagné toutes les compétitions de clubs possibles). Pour mieux comprendre pourquoi Pedro connaît une période creuse, il est nécessaire de se rappeler comment il a marché lors de ses meilleurs moments. Au début de la saison 2009/2010, l’aile gauche de l'attaque barcelonaise n'est pas à son mieux. D'abord titulaire sur cette aile dans un 4-3-3, Thierry Henry déçoit puis est obligé de céder sa place à Pedro jusque-là très intéressant dans un rôle de supersub - débloquant des situations compliquées en SuperCopa et en UEFA Supercup. 

Au fil de la saison, Pep Guardiola change son schéma de jeu pour évoluer dans un 4-2-3-1 avec Lionel Messi au coeur du jeu, Pedro sur l'aile droite et Iniesta sur la gauche, lorsqu'Iniesta est disponible. Dans le cas contraire, c'est un 4-3-3 avec Pedro à gauche et la doublette Messi-Alves  à droite. Dans le 4-2-3-1, les qualités du numéro 17 sont essentielles : il compense l'absence de pressing de Messi, revient aider régulièrement et efficacement un Alves omniprésent et marque énormément de buts décisifs (9 qui offrent directement la victoire ou le nul). Tout cela demande une énorme capacité physique et un réalisme extrême, conditions que Pedro a remplies avec succès. 

La saison suivante (définitivement à droite avec Messi en pointe et Villa à gauche), il progresse énormément dans le jeu, perdant moins de ballons mais prend également moins de risques et peine à lancer statistiquement sa saison. De fait, il n'a, au 1er janvier, marqué "que" 7 buts contre 10 la saison passée. Plus attentif défensivement, il peut - grâce à l'activité d'Alves sur ce couloir - prendre l'axe plus souvent pour se retrouver à la conclusion des actions. Il est sur le flanc "actif" du Barça, c'est de ce côté que partent la plupart des offensives culés. Au mois de janvier, il vit sa meilleure période en marquant 8 buts en 8 matchs joués, en se faisant oublier par les défenses adverses et en usant de toute sa science du but. On voit souvent Messi attirer toute la défense sur lui et Pedro profiter des espaces pour concrétiser. Il finira par contre la saison en dents de scie mais inscrivant tout de même deux buts décisifs face à Madrid d'abord puis contre Manchester en Champions League.

En surrégime ?

Clairement non car Pedro a démontré depuis ses débuts qu'il est un joueur précieux sur le plan du pressing et du repli défensif et décisif offensivement, ne manquant que peu ou pas d'occasions. Il a su faire revenir son équipe lorsqu'elle était en difficulté (sans pour autant être un leader) et qu'il s'est montré autant réaliste face à Malaga au Camp Nou qu'à Wembley face à Manchester United en finale de Champions League. Alors pourquoi peine-t-il autant à retrouver le niveau qui était le sien ? La pubalgie qu'il traine depuis mars 2011 peut être un élément de réponse : en effet, pour un joueur qui fait habituellement la différence sur sa première touche de balle, il est important de pouvoir accélérer immédiatement. Or avec des soucis au pubis, problèmes qu'ont eus des joueurs comme Kaka et Gerrard - dont ils ne sont pas tout à fait débarrassés - il est difficile d'être explosif.

En dehors de ses soucis physiques (il a depuis le début de saison connu plusieurs blessures musculaires), son replacement sur l'aile gauche cette saison - dû à l'arrivée de Sanchez - fait qu'il est moins facile pour lui de quitter son aile pour rester dans l'axe. Abidal n'occupe pas tout le couloir d'autant que les passages réguliers à 3 défenseurs font que le Français doit rester encore plus prudent qu'il ne l'est d'habitude. 

L'équipe a changé

Cette saison, l'équipe n'a rien à voir avec celle qu'a connue Pedro il y a 2 saisons ou même l'an passé, le jeu se passe le plus souvent au milieu (47% de la possession du Barça est dans cette zone) et sur le flanc droit (37% des attaques s'y déroulent). Aujourd'hui, la paire Sanchez-Alves occupe ce côté-là, quand le Brésilien n'y évolue pas en solitaire. Pedro doit donc faire avec peu de ballons par match (28 contre 36 pour Alexis Sanchez ou 33 pour Cuenca) et doit faire une différence ballon au pied ce qui n'est pas son point fort, il est l'attaquant le moins provocant de tout l'effectif avec 0.3 dribble par match quand tous les autres tournent à plus de 0.5 dribble par match. Il est également le deuxième attaquant qui frappe le moins avec 1.4 frappes par match, juste derrière Cuenca et ses 0.9 frappes par match. Mais la jeune surprise est plus connue pour ses débordements et ses centres que pour sa proportion à frapper au but, ce n'est donc pas flatteur du tout pour Pedro surtout que Fàbregas (1.8) et Iniesta (1.7) frappent également plus que lui. Il n'a d'ailleurs marqué que 7 buts cette saison.

Pour qu'il soit de nouveau dans des conditions favorables, il faudrait peut-être qu'il soit aligné sur l'aile gauche avec Iniesta en couverture de son aile et que Messi parte de l'aile droite pour ensuite lancer l'ailier espagnol dans la profondeur. C'est ainsi que Pedro a toujours eu des occasions de buts, en se faisant oublier par la défense et en pouvant délaisser son couloir pour faire des appels vers l'intérieur. Ou bien un replacement sur le côté droit...

Venez vous aussi donner votre avis sur le joueur sur le sujet du joueur sur le Forum.


Source: FCBClan

Posté par jAX
Article lu 6686 fois