Array Merci Ludo ! - FC Barcelona Clan

En Une | Giuly | jeudi 19 juillet 2007 à 02:04  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Son périple blaugrana s'achève après 3 saisons de bons et loyaux services...

Giuly restera dans la tête de tous les fans comme l’un des héros de la Champion’s League conquise en 2006. Il a joué les 90 minutes de la finale face à Arsenal mais l’arbitre avait annulé son but après la sortie fautive de Lehmann sur Eto’o. Il avait ainsi permis à son fils Diego d’être parmi l’équipe lors de la remise du trophée. Mais le fait le plus marquant de son étape au Barça a été, sans contestation, son but à Milan qui a décidé de la demi-finale. Ronaldinho lui avait donné un assist génial et Ludo avait fusillé Dida après une reprise de volée du pied gauche.


Giuly est devenu le premier français à s’imposer au Camp Nou. L’ailier droit du Barça sera resté 3 saisons au Barça et a sans doute facilité la venue de Lilian Thuram, Thierry Henry et Eric Abidal. Il était arrivé de Monaco après avoir perdu la finale de la Champion’s League (où il avait dû sortir pour blessure, ce qui restera la plus grande frustration de sa carrière sportive) face à Porto.


Le français occupait, à son arrivée, la place laissée vacante par Quaresma et son rendement avait plu autant à Rijkaard qu’à la foule, qui voyaient le joueur qui possédait les caractéristiques complémentaires au jeu de Eto’o et Ronaldinho, ses deux compagnons en attaque. Il était le seul attaquant à pouvoir évoluer sans avoir la nécessité d’avoir le ballon et demandait beaucoup la balle en profondeur sur les côtés.


Mais l’irruption de Messi a plongé au fur et à mesure le français dans l’ombre et l’oubli. Mais le joueur laisse un bon souvenir pour son rendement sur le terrain et aussi pour l’ambiance qu’il mettait dans les vestiaires. Il sera tout de même resté 3 saisons au Barça et aura inscrit 26 buts, sans que marquer n’ait été sa spécialité.

 

Le détail de ses buts

- Saison 2004-05 : 11 buts en Liga, 1 en Champion’s League, soit un total de 12.
- Saison 2005-2006 : 5 buts en Liga, 1 en Champion’s League, 1 en Supercoupe d’Espagne, 1 en Copa del Rey, soit un total de 8.
- Saison 2006-2007 : 3 buts en Liga, 2 en Champion’s League et 1 en Supercoupe d’Espagne, soit un total de 6.

 

Les détails de son transfert

Ludovic Giuly a été transféré à la Roma pour exactement 3,2 millions d’euros qui pourraient se convertir en 4,4 millions. En effet, dans le montant du transfert, il y a 1,2 million de flexible : 400.000 euros de plus par saison où la Roma arrive à se qualifier pour les prochaines éditions de la Champion’s League. Quant aux 3,2 millions, ils ne seront pas perçus directement puisque la première partie arrive déjà maintenant sur les comptes du Barça tandis que la deuxième ne sera versée que dans un an, le 30 juin 2008.


Le Barça reste satisfait du prix de la vente de Giuly, qui gagnera 3,1 millions (dont près de 2 millions nets) pour les saison 2007-2008 et 2008-2009 et son salaire atteindra les 3,2 millions bruts en 2009-2010, tout cela sans compter les primes selon le nombre de matchs joués et les objectifs sportifs comme l’indique le site internet de la Roma. En effet, une investigation contre la Roma (et beaucoup d’autres clubs du Calcio) a été ouverte par le fisc, ce qui ne leurs laissent d’autres choix que de rendre ces chiffres accessibles à tous.

 

Manchester City et Newcastle offraient 8 millions

Le destin de Giuly aurait pu être la Premier League avant qu’il ne signe à la Roma. Newcastle et Manchester City étaient prêts à offrir jusqu’à 8 millions d’euros au Barça pour acquérir Giuly, qui ne voulait pas rejoindre ces équipes et préférait jouer à la Roma, un club qui lui donnait la possibilité de jouer la prochaine Champion’s League.

 

Plus de téléphone portable pour Ludo

Incroyable mais vrai. En signant à la Roma, Giuly devait accepter les règles du club qui demandent directement de ne plus utiliser les téléphones portables parce que l’équipe est concentrée. Ainsi, ni ses meilleurs amis, ni Radio Montecarlo (qui le payent depuis un an) ni les journalistes ne pourront le localier. Presque en cachette, Ludo a pu parler un moment à son père, qui reste sans doute la personne la plus importante de sa vie.


Sources : Mundo Deportivo, SPORT, SPORT, SPORT

Notre socio d'honneur nous quitte

Rappelons également que Ludovic Giuly était un des 3 socios d'honneur du FC Barcelona Clan. N'hésitez pas à revivre sa nomination


Posté par TheBelgianLion
Article lu 7245 fois