Array Liga Asobal: Le Barça Borges en grande forme avant d'affronter le Vezsprem en quarts de LdC - FC Barcelona Clan

Actualité équipe | Hand Ball | jeudi 22 avril 2010 à 21:58  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Barça a joué deux matchs de championnat vendredi et lundi. Il fallait absolument gagner pour espérer encore remporter la Liga Asobal cette saison.

Cette saison, c'est le club all-star de Ciudad Real qui écrase la Liga Asobal de toute sa puissance sportive et… financière. Le Barça doit absolument gagner tous ses matchs jusqu'à la fin de saison et espérer un faux pas de la formation castillane.

Le premier gros test a été le match contre Valladolid de dimanche dernier. En effet, tout de suite après les deux gros qui dominent le championnat, l'équipe qui émerge est le Pevafersa de Valladolid. C'est un peu l'équivalent de l'équipe de Valence dans la Liga BBVA. Malgré une bonne résistance, le Pevafersa a payé son début de match très poussif. Le fait d'avoir pu compter sur un Svensson impressionnant dans les buts et sur une défense en très grande forme a empêché le club de Valladolid de se faire définitivement distancer au tableau d'affichage. Vaillant, il a tenté de renverser la vapeur jusqu'au bout.

Les Catalans sont entrés dans ce match beaucoup plus concentrés que les Vallisolétans, surtout en défense où ils ont montré une très grande rigueur. Pour preuve, les locaux n'ont pas réussi à marquer plus de deux buts dans les 11 premières minutes pendant que le Barça fusillait leur gardien dans toutes les positions, de loin comme de près.

Grand match de Juanin qui a marqué 10 buts.


La situation devenait très dangereuse pour Valladolid à 2-6, un score qu'affectionnent décidément les Catalans, ce qui a amené l'entraîneur du Pevafersa à demander un premier temps mort pour réorganiser son équipe et trouver une solution pour freiner le Barça. Mais celui-ci était vraiment trop fort, et à la 20ème minute il menait déjà de 9 buts d'écart (5-14)! La déconvenue des locaux était totale. La défense était submergée, l'attaque trop statique, un nombre excessif de ballons était perdu, le pivot et les ailiers étaient perdus. Dans ce naufrage, le Barça a réussi à obtenir son score écart le plus élevé du match: +10.


Mais, l'équipe de Valladolid a réagi. Pendant que la défense reprenait du poil de la bête et arrêtait les offensives catalanes, Tvedten et Milosaljevic ont marqué quatre buts pour abaisser l'écart à +6. Xavi Pascual a demandé un temps mort, mais cela n'a pas suffi pour bloquer le réveil des locaux emmenés par un très grand Svensson. Les joueurs du Pevafersa ont marqué encore 3 buts d'affilée pour revenir à 3 buts d'écart (12-15), avant que Rutenka et Noddesbo rassurent un peu les Catalans en mettant 2 buts avant la pause (12-17).

Les Vallisolétans ont désormais trouvé une formule pour bloquer l'attaque du Barça. Encore une fois, la défense et Svensson se sont illustrés et ont permis aux locaux de revenir à égalité avec le Barça Borges à la 31ème minute. Dans la "remontada" c'est surtout l'efficacité de l'ailier Rentero qui a fait mal aux blaugranas.

Après une telle avance, le Barça pouvait-il perdre ce match? Bien aidé par les exclusions consécutives de trois joueurs du Pevafersa, le Barça a réussi dans la dernière ligne droite à obtenir une précieuse avance de 2 buts (28-30) qui lui a permis d'aborder plus sereinement les dernières minutes. L'expérience de joueurs tels que Juanin Garcia a fini par peser plus lourd dans la balance. Auteur de 10 buts vendredi dernier, l'Espagnol a donné finalement la victoire à son équipe sous le score final de 30-33.

Fiche technique:
Pevafersa Valladolid (12+18):
Sierra (Svensson), Asier Antonio, Tvedten (7, 1p), Hugo Lopez (2), Avila (1) Entrerrios (4), Bilbija, Eduard Fernandez (5), Milosaljevic (2p), Gurbindo (2), Perales (3), Krivokapic et Rentero (4, 1p).

FC Barcelona: (17+16):
Saric (Barrufet), Noddesbo (7), Juanín García (10, 4p), Víctor Tomás (4), Sarmiento (3), Nagy (3), Hansen (2), Jernemyr, Boldsen, Rutenka (2), Garabaya (1), Igropulo et Romero (1).

Score tous les 5 minutes: 1-2, 2-5, 3-8, 5-13, 9-15, 12-17 (mi-temps); 14-19, 19-21, 23-23, 26-27, 28-30 et 30-33 (score final).

Le lundi suivant, dans un match a priori abordable, le Barça affrontait l'Octavio Pilotes Posada, l'avant dernier du classement de la Liga Asobal. Et ce fut une véritable formalité pour le Barça qui s'est débarrassé très facilement du Octavio Pilotes. Le match a été définitivement plié au cours de la deuxième période. Victorieuse 25-34 à l'extérieur, l'équipe de Xavi Pasqual a montré qu'elle est en très grande forme avant d'affronter le Vezsprem hongrois en Ligue des Champions. 

 Igropulo était le principal danger du côté du Barça contre l'Octavio.

Du côté des locaux, on voyait ce match comme une des quatre finales à venir pour se maintenir en première division, mais on a vite déchanté devant un Barça flamboyant. Les Catalans, favorisés par les pertes de ballon adverses, ont très vite étouffé les espoirs des Galiciens en menant 2-7 dès les 10 premières minutes. L'Octavio ne s'est pas pour autant rendu. Après le premier temps mort, la défense s'est mieux organisée et les visiteurs avaient plus de mal à marquer. Dans les 7 dernières minutes de la première mi-temps, les Barcelonais n'ont marqué qu'un but. Malheureusement pour les locaux, ils n'ont pas trouvé l'efficacité nécessaire en attaque pour recoller au score. Ils ont notamment passé 5 minutes sans marquer avant la mi-temps et n'ont jamais donné l'impression de pouvoir renverser la vapeur. Le Barça est parti au repos avec 4 buts d'avance (9-13).

Dans la seconde mi-temps, les Galiciens sont revenus à deux points d'écart à la 35ème minute (13-15) mais encore une fois, ils ont péché en attaque avec notamment trop de pertes de balle. Il n'y avait pas photo lundi. Malgré les efforts de l'entraîneur Dominguez, le Barça s'est définitivement imposé 25-34.

Fiche technique:

Octavio Pilotes Posada:
Xavi Díaz, Masachs (1), Stefanovic (6), Infestas, Crevatín , Gustavo Alonso, Cerillo (4,1p),  Lamariano , Rudovic (3), Costa (4), Valero Rivera (3), Toth (2), Cacheda et Nando (2).

FC Barcelona:
Barrufet, Cristian Ugalde (2), Rutenka (5, 1p), Oneto (1), Iker Romero, Igropulo (8, 2p), Rocas (1),  Saric, Víctor Tomás (5), Noddesbo (3), Garabaya (2), Hansen (3), Lozano et Aitor (4).

Score toutes les 5 minutes: 1-3, 2-7, 4-9, 6-11, 9-13 (mi-temps); 12-15, 16-20, 17-24, 19-28, 22-32 et 25-34 (score final). 

Le classement après la 26ème journée:

Le classement après la 26ème journée.

Sources:

http://www.sport.es/default.asp?idpublicacio_PK=44&idioma=CAS&idnoticia_PK=705539&idseccio_PK=1503
http://www.sport.es/default.asp?idpublicacio_PK=44&idioma=CAS&idnoticia_PK=706558&idseccio_PK=1503
 


Source: Sport

Posté par Rivaldo89
Article lu 2724 fois