Array Les raisons pour lesquelles Tito plaît tant à cette équipe - FC Barcelona Clan

En Une | Tito Vilanova | lundi 28 janvier 2013 à 16:54  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

6 raisons pour lesquelles Tito Vilanova plaît tant aux joueurs selon Joan Josep Pallàs (Mundo Deportivo).

      1. Tito a un message franc et sincère pour chaque joueur

L’une des qualités de Tito que louent le plus les joueurs est sa manière de transmettre, ce message franc et sincère : l’entraîneur dit exactement ce qu’il veut dire d’une manière très claire au joueur, même si ce n’est pas quelque chose d’agréable.

 

2. Les reproches et les avertissements individuels ne se font jamais devant tout le groupe

Il est clair pour Tito qu’il y a des choses qu’il vaut mieux dire en privé aux joueurs. Surtout lorsqu’il s’agit d’un avertissement, ou plus encore d’un reproche, l’environnement compte. L’intimité évite que les choses s’aggravent et cela apporte un plus à l’équipe.

 

      3. L’absence d’intermédiaires lui rend les joueurs plus proches

C’est précisément cette communication la plus directe possible qui minimise le risque de mauvaise interprétation de ce qui peut être dit.. Tito parle clairement aux joueurs et le face à face, particulièrement dans les moments les plus délicats, met à l’abri la relation et le message.

 


4. Son attention à la Cantera, mais pas au prix de la hiérarchie

Donner sa chance à la Cantera ne se négocie pas dans le Barça du XXIème siècle. Tito a fait confiance aux Thiago, Tello, Sergi Roberto ou Bartra, mais en transmettant toujours la sensation  qu’il y avait des matchs pour consolider la hiérarchie au sein du vestiaire.

 

5. Une communication fluide et naturelle avec tout le staff technique

C’est le prolongement de sa relation avec les joueurs : Tito applique les mêmes critères au moment de parler avec le staff, qu’ils soient entraîneurs, médecins ou physiothérapeutes. Il demande ce dont il a besoin, médite et agit.

 

6. Être proche n’implique pas de perte d’autorité : ils les entraînait déjà enfants

Le caractère calme de Tito ne joue pas sur son autorité. Ils parlent tous de sa forte personnalité. Leur respect, il l’a gagné il y a longtemps, et pas seulement comme « second». Pour Messi, Cesc ou Piqué qu’il entraîna dans l’équipe cadette, c’est le professeur qu’ils avaient enfants. Et cela ne s’oublie pas.

 


Source: Mundo Deportivo

Posté par mflore
Article lu 6781 fois