Array Leçon tactique #5 : l'apport offensif de Piqué - FC Barcelona Clan

En Une | Gerard Piqué | vendredi 28 juin 2013 à 18:52  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Avec son mètre 92 et ses 85 kilos, Gerard Piqué est un ovni dans l'effectif du Barça. Le défenseur espagnol se démarque par son habileté à porter le ballon jusque dans la moitié de terrain adverse et ses montées au poste d'avant-centre. Analyse.

Au départ, une relance longue de Victor Valdés sur Dani Alves qui parvient à contrôler le ballon, se défaire du marquage de Ribéry, passer la balle à Iniesta et faire remonter le bloc du Barça. Ce dernier, pressé par Mandzukic, ne peut que jouer latéralement avec Gerard Piqué qui lui va lancer l'offensive du Barça. On joue alors la trentième minute et le club culé est toujours muet face au Bayern Munich.

Par conséquent, le bloc du Bayern se replace défensivement. Comme au match aller, c'est du grand classique. Les quatre défenseurs bavarois occupent la largeur du terrain et les latéraux (Lahm et Alaba) gèrent les ailiers catalans (Villa et Pedro). Les quatre milieux veillent sur leur adversaire à marquer : Ribéry et Robben sont prêts à jaillir sur les latéraux du Barça tandis que Schweinsteiger suit Xavi et Javi Martinez a l'oeil sur Iniesta. On voit à l'image que de par son positionnement, Cesc est naturellement seul et se balade entre les deux lignes de quatre. La clé de cette action, la première ligne défensive du Bayern : Gomez et Müller s'occupent habituellement de fermer l'axe aux relanceurs du Barça mais sur cette action Müller est absent (il ne s'est pas repositionné et est dans la surface du Barça)... Du coup, Piqué profite d'une zone d'activité élargie.

Après s'être avancé dans cet espace, Piqué se retrouve opposé à la seconde ligne défensive du Bayern composée des milieux de terrain. C'est plus précisément Robben qui lui fait face et qui tentera de lui prendre le ballon si le défenseur espagnol s'avance trop. Bastian Schweinsteiger lâche le marquage de Xavi car celui-ci se retrouve derrière le ballon et ne représente plus une menace. Le milieu allemand se rapproche donc de Robben pour fermer l'axe du terrain à Piqué et ainsi enfermer le Barça dans le couloir. Arrivé dans cette zone, Piqué va d'abord s'appuyer sur la solution excentrée (Pedro) avant d'effectuer une course entre les deux lignes du Bayern pour agir comme un véritable pivot. 

Immédiatement pris par Lahm (qui ne se jette pas sur Pedro mais attend que celui-ci lâche le ballon sachant qu'il ne tenterait pas de dribbler) Pedro reçoit le ballon mais se retrouve avec une palette de solutions très réduite. En effet, Robben bloque une passe vers Xavi et se tient prêt à intercepter une passe vers Jordi Alba. Le jeu long n'est pas possible car l'espagnol n'a pas assez d'espace et de temps. Poursuivant son action, Piqué a sprinté dans le dos de la  ligne de milieux du Bayern et joue maintenant entre les deux lignes. Sa position sur l'image pourrait être celle d'un attaquant de pointe qui vient de décrocher pour offrir une solution à Pedro. Son placement oblige donc Van Buyten à sortir de son alignement pour mettre la pression sur Piqué et l'empêcher de se retourner. Autour, Xavi et Iniesta sont maintenant libres de tout marquage (hormis un possible retour de Mandzukic) car les deux milieux défensifs du Bayern viennent se coller à leur défense. Cesc Fàbregas, lui pourrait bien être attiré par la zone qui va se libérer dans le dos de Van Buyten, malheureusement ce ne sera pas le cas...

L'ancien Gunner ne va pas tenter cet appel, en partie car Pedro réalise un appel dans la même zone (suivi à la trace par Lahm). Piqué, grâce à son temps d'avance, est parvenu à se retourner mais pressé par Van Buyten il est forcé de jouer en retrait sur Xavi. Le milieu espagnol, tout comme Iniesta, est toujours libre de tout marquage et aura le temps d'analyser les solutions lorsqu'il aura le ballon sous contrôle. De l'autre côté du terrain, la défense allemande s'ajuste. Avec le jaillissement de Van Buyten, Alaba est forcé de se coller à Boateng pour couvrir l'axe et laisse donc David Villa libre de tout marquage sur l'aile droite (point d'exclamation). Logiquement, une transition rapide devrait s'effectuer et le jeu devrait basculer à droite pour que David Villa puisse jouer un un contre un et se mettre en position de frappe. 

Maintenant en possession du ballon Xavi a plusieurs solutions. La plus spontanée serait de renverser le jeu vers David Villa. Toutefois une passe au sol pourrait être interceptée par Ribéry (qui a remarqué David Villa) ou encore David Alaba. Une passe aérienne permettrait elle à Alaba de venir s'opposer à David Villa. Peut-être aurait-il fallu que Villa commence un appel dans le dos d'Alaba avant que Xavi ne contrôle le ballon. Le maestro a également une solution courte avec Iniesta mais ce dernier n'aurait pas vraiment de possibilités puisque Javi Martinez jaillirait sur lui et gagnerait sûrement le duel. Cesc Fàbregas, lui, est hors d'atteinte. De l'autre côté Piqué continue à oeuvrer comme attaquant de pointe et tente un appel dans le dos de Lahm. Van Buyten est dépassé et cette passe prendrait à revers tout le bloc du Bayern. Malheureusement, Xavi ne l'envisage pas et souhaite renverser le jeu sur le côté droit.

Piqué ou le dépassement de fonction [vidéo]

Finalement, Xavi touchera le ballon quatre fois avant de faire une passe latérale vers Dani Alves (immédiatement pressé par Ribéry). Les brèches se referment rapidement et le Barça redevient stérile. Sur cette séquence, la montée de Gerard Piqué a offert un point d'appui au Barça dans les 30 derniers mètres et a créé des brèches dans la défense adverse. Depuis son retour en Catalogne, Piqué a inscrit seize buts pour le Barça et s'est souvent montré très inspiré dans la surface adverse comme sur ce but contre l'Inter Milan ou celui-ci contre Malaga cette saison.


Source: FCBClan

Posté par jAX
Article lu 3823 fois