Array Le public est mécontent du nouveau style de jeu - FC Barcelona Clan

Actualité équipe | Camp Nou | lundi 21 janvier 2008 à 13:55  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

De mauvaise humeur, le public a exigé l'entrée en jeu de Messi et a sifflé l'équipe et Giovani pour son jeu égoïste.

 

Deux heures avant le début du match, la soirée s’était déjà brusquement refroidie. Résultat d’une confiance disproportionnée en l’une des équipes qui apporte le moins de satisfaction à son propre public et aussi aux barcelonais. Visiteur peu commode au Camp Nou, l’Atletico Madrid, est en revanche un des meilleurs clients du Real Madrid, comme il l’a démontré de nouveau hier.


La soirée gâchée, les supporters blaugrana de mauvaise humeur, prirent pour victime à Giovani Dos Santos, coupable d’être le remplaçant de l’irremplaçable Leo Messi, qui pointait hier, le bout de son nez sur le banc de touche. L’argentin, l’un des plus gros talents offensif qu’ait produit la Masia dans toute son histoire, était laissé sur le banc en ce début de match par précaution. Cependant l’ambiance dans les tribunes se dégradait au fil des minutes. En manque de réussite et coupable de son jeu trop égoïste, Giovani devenait vite la cible du public. Lassé du nouveau style de jeu trop fonctionnel, ce dernier espérait plus que les trois points et en voulait pour son argent.

Giovani Dos Santos fut sifflé par le public

C’est pour cette raison qu’il finit par réclamer l’entrée en jeu de Leo Messi. Lui qui s’était blessé au plus mauvais moment, au soir d’une victoire 0-3 à Mestalla face au Valence de Koeman. Ce même soir où Guillermo Amor de retour à Barcelone avait failli nous plonger dans un mauvais rêve. Un mois après et presque simultanément, tout deux étaient de retour, remis de leurs souffrances respectives. Leo victime d’une blessure qui le priva la semaine suivante du match face au Real Madrid et dont l’absence fit cruellement défaut à l’équipe, et Amor victime d’un grave accident de la route.

 

En attendant une meilleure opportunité pour rattraper le Real au classement donc, il fallait tout de même bien négocier ce match face au Racing. Pour ce faire, mieux valait marquer le plus tôt possible, car ce soir le public n’était pas vraiment d’humeur. Même après le 1-0, résultat d’une domination écrasante, les premiers sifflets se firent entendre dès que l’équipe commençait à renvoyer le ballon derrière pour assurer ses phases de jeu. Heureusement qu’Henry, directeur hier soir d’un étrange trident offensif composé de Bojan au centre et de Giovani à droite, prenait les choses en main. Quelques bons centres et deux coups de têtes de Bojan et d’Henry qui passèrent de peu à côté servirent à réchauffer un peu les gradins avant le but libérateur consécutif à un mauvais renvoi de la défense adverse. Thierry profita de son but pour saluer le "style" Valdés en remontant son short jusqu’au nombril et pour donner trois points importants à l’équipe. Le but d’Henry, la victoire et le retour de Messi aurait eu un meilleur goût si seulement l’Atletico Madrid avait pu lui aussi donner un coup de main…


Source: El Mundo Deportivo

Posté par morganovic
Article lu 9762 fois