Array Le Classico tourne encore à l’avantage des blaugranas - FC Barcelona Clan

Article | Basket | lundi 12 décembre 2005 à 03:05  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Ce week-end avait lieu le Classico en Liga ACB entre le Real Madrid et le Winterthur Barcleona, toujours leader du championnat. Les madrilènes devaient venger leurs compères du football qui s’étaient fait laminés 0-3 il y a 3 semaines par le FC Barcelone.

Seule ombre au tableau : les barcelonais allaient devoir faire sans leur pion essentiel, à savoir Juan Carlos Navarro, toujours blessé. Mais côté madrilène, Igor Rakocevic, second meilleur marqueur de l’équipe, devait également déclarer forfait. Bozidar Maljkovic, entraîneur du Real et l’un des meilleurs d’Europe, contre Dusco Ivanovic, 2 anciens entraîneurs de Limoges, qui allait l’emporter ? Le maître, qui compte déjà 35 ans de coaching à son actif, ou l’élève ?

 

Image


 
A Madrid, Mous Sonko (un français, ex-Villeurbanne et Malaga entre autre), Felipe Reyes, Axel Hervelle, Louis Bullock et Marko Tomas étaient titularisés. Comme à son habitude, l’autre français de l’équipe Michael Gelabale sera le sixième homme de l’équipe. A Barcelone, c’est sans surprise Giunluca Basile, Shammond Williams, Gregor Fucka, Bootsy Thorton et Denis Marconato qui allaient débuter le match.

 

Image


 
Durant les premières minutes du match, Mous Sonko et Gianluca Basile étaient les deux joueurs les plus en vue et se répondaient du tac au tac. Basile se sentait peut-être poussé des ailes en l’absence de Navarro et voulait à tout pris montrer qu’il pouvait avoir le même rendement que « La Bomba ». Dans le premier quart-temps, les équipes restaient fort proches maison sentait que le Barça en voulait, comme le montrait leur domination du rebond. Après 10 minutes, les catalans menaient 18-20.

 

Image


 
Dans le second quart-temps, les hommes de Dusco Ivanovic étaient surmotivés et on a peut-être assisté au meilleur quart-temps de l’équipe azulgrana depuis toute la saison. Malgré le panier à 3 points de Bullock au tout début du quart-temps, Kakiouzis et Thorton trouvaient leurs marques et continuaient à planter. Barcleone menait 24-28 quand Dusco Ivanovic fait rentrer Milos Vujanic et les effets ont été immédiats. Vujanic ainsi que Marc Gasol ont obligé Maijkovic à prendre un temps-mort pour remettre les choses en place mais cela n’a pas suffit. Les visiteurs rentraient aux vestiaires avec un score de 32-43 en leur faveur.

 

Image


 
Durant la mi-temps, les joueurs madrilènes ont sans doute assisté à un nouveau coup de gueule de leur coach et, comme à son habitude, Maijkovic a su remotiver ses troupes pour que ses joueurs reviennent dans le match. Et c’est ce à quoi on assiste durant le troisième quart-temps. Felipe Reyes, l’international espagnol, était très inspiré. Il ramenait son équipe à 7 points (41-48). Le public continuait d’encourager son équipe fétiche. Un 3 points de Marko Tomas ramenait les madrilènes à 6 points. Puis, grâce à quelques fautes du corps arbitral, les visiteurs reprenaient 10 points d’avance mais le Real revenait dans la fin du troisième quart-temps et prenait 2 points d’avance avant de commencer le quart-temps décisif alors qu’ils ont compté jusqu’à 14 points d’avance. C’était 57-55.

 

Image


 
Dans le dernier quart-temps du choc, les deux équipes étaient au coude à coude. Aucune des deux ne voulait lâcher. Barcelone reprenait l’avantage à 65-66. A 1 minute de la fin, Shammond Williams redonnait l’avantage au Winterthur Barcelona 68-71. Mais, sur l’action suivante, Mous Sonko ramenait le Real à 70-71. L’erreur n’était plus permise ! Les madrilènes faisaient faute sur l’action suivante, ce qui offrait 2 lancer-francs à Bootsy Thorton qui donnait 3 points d’avance, tout cela dans une ambiance électrique. Marco Tomas réduisait le score grâce à 2 lancer-francs mais cela restait insuffisant. Le Barça s’imposait en terre ennemie 72-73 ! 

 

Image

 

 Le duel de titan se finit donc une nouvelle fois à l’avantage des catalans après un match extraordinaire. En tant que remplacent de Navarro, Gianluca Basile aura été très présent et termine meilleur marqueur du match avec 17 points. Côté Madrilènes, ce sont les français Sonko et Gelabale qui terminent meilleurs marqueurs de leur équipe avec 13 points, tout comme Felipe Reyes. 

Image

 Les données du match :

Real Madrid (18+14+25+15): Sonko (13), Bullock (5), Tomas (11), Hervelle (10), Reyes (13) – cinq de depart -, Hamilton (5), Gelabale (13) et Hernández Sonseca (2).

Winterthur FC Barcelona (20+23+12+18): Thorton (13), Basile (17), Williams (4), Fucka (6), Marconato (15) –cinq de départ-, Vujanic (2), Gasol (6), Kakiuzis (10), De la Fuente (-) et Grimau (-).

Spectateurs : 12.500

Fiche complète du match


Classement :
1. Winterthur F.C. Barcelona (11) : 9 - 2
2. TAU Ceramica (11) : 8 - 3
3. Gran Canaria (11) : 8 - 3
4. Akasvayu Girona (11) : 8 - 3
5. Unicaja (11) : 7 - 4
6. Pamesa Valencia (11): 7 - 4
7. Alta Gestion Fuenlabrada (11) : 7 - 4
8. DKV Joventut (11) : 6 - 5
9. Real Madrid (11) : 5 - 6
10. Leche Rio (11) : 5 - 6
11.  Ricoh Manresa (11) : 4 - 7
12. Etosa Alicante (11) : 4 - 7
13. Adecco Estudiantes (11) : 4 - 7
14. Lagun Aro Bilbao Basket (11) : 4 - 7
15. C.B. Granada (11) : 4 - 7
16. Forum Valladolid (11) : 3 - 8
17. Llanera Menorca (11) : 3 - 8
18. Caja San Fernando (11) : 3 - 8
 
Sources : ACB, Marca, FCbarcelona


Posté par TheBelgianLion
Article lu 2085 fois