Array La peña 'El conejo Saviola' maintiendra son nom - FC Barcelona Clan

Article | Actualité Des Penyas | dimanche 15 juillet 2007 à 13:11  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Sachant qu'à l'avenir ce sera une des Peñas qui créera le plus de débats, ils préfèrent maintenir leur idée de départ...


Saviola n’a pas raté l’inauguration de sa Peña fondée à Sabadell le 12 mai 2004Le 12 mai 2004 se créait à Sabadell la première peña de Javier Saviola en Catalogne avec la présence du ‘Conejo’ en personne à cet acte. C’était la naissance de la peña ‘El Conejo Saviola’, présidée par Juan Alcañiz. Malgré le fait qu'elle ait toujours été une peña barcelonista, sa direction ne prévoit pas de lui changer son nom, même si le joueur a décidé de troquer le maillot azulgrana pour le blanc, la couleur de l'éternel rival.

“Lundi (demain) notre direction doit se réunir pour aborder la situation mais nous ne prévoyons pas de réaliser de changement. Nous continuerons à nous appeler la peña ‘Conejo Saviola’, a expliqué à SPORT le responsable de cette ‘particulière’ association blaugrana.

Cette peña de Sabadell, qui a son local social au Restaurant ‘La Churraskita’, ne considère pas la décision de Saviola comme une trahison, étant donné les conditions avec lesquelles le joueur s'est vu obligé de quitter le Barça : ‘Javier est parti libre. C’est notre ami et nous avons dialogué avec lui et dès le début nous savions qu’il avait une proposition du Real Madrid’, indique Alcañiz. ‘Comme de bons barcelonistas cela nous chagrine qu'il ait pris cette décision si difficile, mais nous la respectons et nous comprenons qu'entre les quatre propositions qu’il avait, celle du Real Madrid était la meilleure pour son avenir professionnel’, ajoute-t-il.

A Caceres, la ‘Peña Barcelonista Aliana Saviola’ ne prévoit pas non plus de changer son nom. C’est la plus ancienne peña du ‘Conejo’ en Espagne, fondé le 22 décembre 2001. L'origine de cette association a énormément à voir avec les origines du joueur lui-même : la mère de Saviola est la nièce d'une femme du village d'Aliana dans la région d’Estrémadure. Pour cette raison, Luis Peromingo a décidé de créer cette peña qui porte le numéro 1500 dans le recensement du club et qui est composée de 55 peñistas.

En définitive, malgré le fait que la décision prise par Saviola ait été très critiquée par divers secteurs du barcelonisme, comme cela s’est produit dans le passé avec Luis Figo ou Michael Laudrup, il semble que le public, qui a toujours démontré une dévotion inconditionnelle pour l'Argentin restera fidèle à celui-ci, même si à présent il revêtira le maillot de l’ennemi.

En revanche, si Saviola marque contre le Barça dans l’une des rencontres qui mesureront les deux équipes rivales la saison prochaine, les peñas saviolistas se souviendront vraisemblablement du jour où ils ont décidé de fonder une peña culé portant le nom d’un des joueurs les plus adulés par le Camp Nou ces dernières années.




Source: Sport

Posté par marco93fcb
Article lu 5866 fois