Array La biographie d'Eric Abidal - FC Barcelona Clan

En Une | Eric Abidal | vendredi 29 juin 2007 à 17:35  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Pour tout connaître sur le passé du troisième renfort du Barça...

Fiche

Nom : Eric Abidal
Date de naissance : 11 juillet 1979
Lieu de naissance : Lyon
Nationalité : français
Taille : 1m80
Poids : 75 kilos
Poste : latéral gauche
Ancien club : Lyon
Meilleur pied : gauche
Situation familiale : marié, deux filles (Méliana et Camélia, nées en 2004 et 2006)
Surnoms : Le Kenyan, le chambreur, Rico
Numéro de maillot : 22
Sélections nationales : 24 caps, aucun but
Fin du contrat : 30 juin 2011
Prix du transfert : 15 millions d’euros
Salaire : 2 millions d’euros


Historique des clubs

 

 

Distinctions reçues

- Finaliste de la Coupe du monde avec la France en 2006
- Vainqueur du championnat de France en 2005-2006-2007 avec l’Olympique
 Lyonnais
- Vainqueur du Trophée des champions en 2004 avec l’Olympique Lyonnais
- Finaliste de la Coupe de ligue en 2004 avec l’Olympique Lyonnais

 

La biographie

Eric Abidal est né le 11 juillet 1979 à Lyon. Ses parents sont tout deux originaires de la Martinique. Il grandit dans la cité du Guignol.


Formé à Lyon-Duchère, ancien club de CFA 2, Abidal rejoint le haut niveau en 2000 lorsqu’il est recruté par le club de la principauté de Monaco, entraîné par Claude Puel. Il fait ses débuts en D1 le 16 septembre 2000 contre Toulouse au Stade Louis II où l’AS Monaco l’emporte trois à zéro. Eric Abidal a alors seulement 21 ans. Pendant ses trois années qu’il passera dans le Sud, il aura eu de la peine à s’imposer dans la côte d’Azur, une expérience où il n’aura jamais vraiment sa chance et où il ne parviendra donc pas à véritablement s’imposer comme titulaire.


Après cette expérience en partie ratée, le joueur français est prêté à Lille lors de la saison 2002-2003 où il retrouve son ancien entraîneur qui l’avait lancé, Claude Puel. C’est indéniablement le club qui le fera révéler au plus haut niveau. Son talent éclate donc au grand jour en même temps que le club nordiste explose. Les dirigeants lillois décident de lever l’option d’achat. Il ne reste qu’une saison de plus dans le Nord, son club de cœur lui faisant les yeux doux.


Fin 2004, le ‘Kenyan‘ effectue un retour aux sources puisque l’Olympique Lyonnais décide de s’attacher de ses services alors que le PSG lui proposait un plus gros contrat. Il vient de signer un contrat de 4 ans. Assez rapidement, il devient un des titulaires indiscutables désormais des sextuples champions de France. Il apparaît relativement bon techniquement pour un défenseur, capable aussi de réaliser des remontées de ballons spectaculaires. Il est progressivement considéré comme l'un des meilleurs défenseurs au monde.


Dans le même temps, il est convoqué pour la première fois en équipe de France par Raymond Domenech le 18 août 2004 lors d’un France-Bosnie qui se dispute à Rennes. Il se positionne sur le coté gauche de la défense après la retraite de Bixente Lizarazu.  Un match où il sera titulaire et qui sera terminera par un match nul un but partout. A un poste où la concurrence est relativement faible chez les bleus, ses performances sont particulièrement appréciées par Domenech qui n’a eu besoin que de cinq petites sélections pour faire du natif de Lyon un titulaire indiscutable alors que le défenseur des champions de France en titre a enchaîné cette saison deux indisponibilités de trois mois pour la même blessure (au cinquième métatarse du pied gauche).


A Lyon, son statut change totalement, il est titulaire indiscutable mais il est surtout élu meilleur latéral gauche du championnat de France. Avec Lyon, il remporte alors son premier titre de champion. Il en remportera encore deux par la suite. Il s’installe aussi comme le taulier du coté gauche en bleus. A Lyon, il s’entend à merveille avec son ami et coéquipier Malouda. Son association avec ce dernier se révèle comme une des meilleurs d’Europe.


Eric Abidal fait partie des 23 sélectionnés par Raymond Domenech pour la Coupe du Monde 2006, ce qui constitue pour lui une grande réussite. Il sera titulaire indiscutable avec son ami Malouda et députera 6 des 7 matchs des bleus (suspendu contre le Togo) lors de cette Coupe du Monde.


Imprégné par la culture de la gagne et initié aux joutes européennes en Ligue des Champions par l’OL, Abidal compense son manque d’expérience internationale, épaulé par des "vétérans" comme Lilian Thuram ou autre Willy Sagnol, et réalise une grande coupe du Monde avec l’Equipe de France. Son association sur le flanc gauche avec son partenaire de club, Florent Malouda, fait un tabac. Fort du nouveau statut qui lui confère cette participation à la Coupe du Monde, Abidal estime publiquement qu’il n’est pas insensible à l’intérêt que lui porte certains grands clubs européens. « Je suis Lyonnais…aujourd’hui. On verra après le 31 août ». Mais les dirigeants Lyonnais parviennent à le convaincre de poursuivre le Challenge Lyonnais.


En 2006-2007, lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue face au Mans,
(victoire 1-0 de l’OL), Eric Abidal marquera son tout premier but sous le maillot Lyonnais et c’est un but au combien important car il offre la première finale de la saison au club Lyonnais. Malheureusement, l'OL, en dépit des promesses d'avant-saison, se montre incapable de réussir dans les autres Coupes et perd même en finale de la Coupe de la ligue. Suite à ces échecs, Eric prend la décision qu'il est temps pour lui d'aller voir ailleurs.


L’entraîneur du Barca Frank Rijkaard cherche alors à le recruter et après plusieurs avances faites à l’OL, il sera transféré au FC Barcelone comme ce dernier le souhaitait depuis un moment pour le montant de 15 millions d’euros et un contrat de 4 ans.

 

 

Description du joueur

Eric Abidal est un joueur qui s’est très bien sécurisé son couloir. Avec un comportement assez défensif, c’est un joueur qui préfère sécuriser l’arrière-garde sans prendre de risques et qui gagne souvent ses duels face à ses vis-à-vis. Bien que son poste habituel soit dans le couloir gauche, Abidal peut néanmoins jouer dans l'axe de la défense en mettant en avant ses qualités de placement et d'anticipation. Il pourrait ainsi faire l’affaire quelques fois lorsqu'un titulaire de la charnière centrale sera absent. Mais la grosse lacune d'Abidal est son manque de présence dans les phases offensives. On l'a vu notamment lors du Mondial et même avec les matches de Lyon qu'Abidal ne participe que très peu aux attaques de son équipe. Il a un autre défaut qui est sa qualité de centre en dessous de la moyenne pour un latéral gauche. Cela ne plaide pas vraiment en sa faveur.

 

Sources :
- Wikipedia
- sport.ados.fr
- foot.fluctuat.net


Biographie réalisée par Diego de Souza

Posté par TheBelgianLion
Article lu 15843 fois