Array Iniestazo II et ... Rois du monde! - FC Barcelona Clan

En Une | Selección Española | lundi 12 juillet 2010 à 16:15  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

L'Espagne est championne du monde. Un but d'Iniesta dans les dernières minutes de la deuxième période de la prolongation a permis à la 'Roja' de battre les Pays-Bas, dans le Soccer City de Johannesbourg.

Espagne1-0Pays-bas

La sélection espagnole a enfin rompu avec la malédiction et s'est proclamée championne du monde, pour la première fois de son histoire. Un triomphe de tous les joueurs, mais en grande partie des huit joueurs du Barça, qui constituent le noyau dur de cette merveilleuse équipe de joueurs, et après tout, d'amis.

Formidable, incroyable, inégalable ... nous sommes à court d'adjectifs pour décrire ce que vient d'accomplir cette sélection, qui a gagné le Mondial après avoir également remporté l'Euro 2008.

Ni Luis Suàrez, ni 'Zubi', ni Guardiola, ni Ferrer, ni Bakero, ni Luis Enrique, ni tant d'autres joueurs du Barça et d'autres équipes. Tous ont échoué au moment de chercher un titre avec la seleccion. Après 80 ans, il fallait donc avoir Xavi, Iniesta, Puyol, Piqué, Pedro, Busquets, Valdés, Villa, les premiers blaugranas espagnols pour gagner la Coupe du Monde, ce trophée dont rêve tout joueur depuis son enfance.

Toute une génération dorée a mené le football espagnol à l'excellence et au plus haut niveau. La sélection néerlandaise n'a pas été digne d'hériter de ses grandes générations orchestrées par Johan Cruyff et Marco van Basten, et tomba lors de sa troisième finale de Coupe du Monde, après celles perdues lors des éditions de l'Allemagne 1974, et l'Argentine 1978.

L'Espagne fut la meilleure, sans aucun doute. Elle aurait pu sceller le sort du match avant, bien avant, mais aurait également pu perdre, si son grand capitaine, Iker Casillas, n'avait pas surgi pour gâcher la nuit de son ex coéquipier Arjen Robben.
Les hommes de Del Bosque ont été de loin, la meilleure équipe du tournoi, ce que personne n'aurait prédit suite à la première défaite face à la Suisse.

Ils se sont surpassés, en ayant confiance en leur jeu unique, celui que personne ne peut arrêter depuis qu'ils ont conquis l'Euro 2008, sous la direction de Luis Aragonés.

Merci pour ce grand triomphe. L'Espagne a définitivement retiré l'étiquette de "perdant" et l'a échangé contre celle de "favori pour tout".

Les prochains objectifs de 'la Roja' seront l'Euro 2012 organisé en Pologne et en Ukraine, et deux ans plus tard, le Mondial au Brésil. Mais, pour l'instant, profiter de cette historique Coupe du Monde serait plus juste.


Source: Sport

Posté par Visca-Barça
Article lu 6683 fois