Array [HANDBALL] Le Barça Borges qualifié pour le Final Four de la Ligue des Champions - FC Barcelona Clan

Article | Hand Ball | dimanche 2 mai 2010 à 13:24  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Barça Borges a confirmé la bonne forme affichée à la fin du mois d'avril. Hier soir, les hommes de Xavi Pascual se sont qualifiés pour le dernier carré de la LdC.

Le match aller au Palau Blaugrana

Tableau d'affiche à la fin du match contre le VeszpremAprès avoir enchaîné deux victoires en championnat contre le Pevafersa de Valladolid et l'Octavio Pilotes, le Barça a appréhendé avec confiance la double confrontation contre le Veszprem, décisive pour l'entrée dans le Final Four européen. Le match aller s'est joué au Palau Blaugrana le samedi 24 avril. Au terme d'un très beau match, les hommes de Pascual ont pris une sérieuse option pour la qualification en gagnant avec 7 points d'écart: 33-27.

Le match a été marqué par l'ailier gauche Juanin Garcia qui a marqué un total de 13 buts dans le match plutôt bien répartis étant donné qu'il a fait trembler les filets 7 fois dans la première mi-temps et 6 fois dans la seconde. L'Espagnol, qui a déjà été l'homme du match contre le Pevafersa, a démontré qu'il demeure le grand joueur qui a tant brillé il y a quelques saisons malgré sa baisse de régime récente. L'autre nom à retenir est celui du gardien Daniel Saric. Celui-ci a en effet arrêté 18 tirs et deux pénaltys.

La différence a été faite surtout dans la deuxième mi-temps. En première période les blaugranas ont commis trop d'imprécisions et de pertes de balle pour prendre une avance conséquence au tableau d'affichage. La tâche était d'autant plus ardue que les Hongrois ont adopté un rythme très lent pour hacher le jeu et empêcher le Barça de partir rapidement en contres. Cependant, les locaux ont mené au score tout au long du match et quand leurs adversaires du jour ont tenté de renverser la vapeur le gardien Daniel Saric était là pour sortir des arrêts décisifs annihilant toute forme de réaction magyare.

Grâce à Juanin, le Barça a pris les devants dès le début du match et menait 7-4 à la 11ème minute. Après cette bonne entame, le jeu du Barça a été plombé par de nombreuses pertes de balle astucieusement exploitées par l'ailier gauche hongrois Peter Gulyas. À la 22ème minute, les deux équipes étaient à égalité. Les visiteurs auraient même pu mieux profiter de la déconcentration des hommes de Xavi Pascual mais Saric a mis en déroute les contre-attaquants adverses, avec notamment un arrêt incroyable lors d'un face à face. Alertés par la remontada des visiteurs, les blaugranas n'ont pas manqué de reprendre rapidement leurs esprits. Le Barça a enregistré un 4-0 grâce à Iker Romero et Victor Tomas pour porter le score à 26ème minute à 16-12. Pour ne pas être décroché avant la pause, le Veszprem a activé la filière yougoslave. Le pivot croate Renato Sulic et l'arrière bosniaque Mirzad Terzic ont réduit le score à 17-15.

Le Barça est revenu sur le terrain beaucoup plus déterminé. Le Danois Mikkel Hansen a perforé la défense adverse à plusieurs reprises avec les tirs surpuissants et précis aux neuf mètres comme il sait si bien les faire. À la trente-sixième minute le Barça menait 21-16. Les efforts consentis par les joueurs hongrois en première mi-temps ont commencé à se faire sentir au fil de la reprise. Saric n'a pas cessé de faire déchanter les tentatives adverses et le pivot géant Noddesbo s'est imposé physiquement au milieu de la défense du Veszprem. Alors quelle Barça menait 26-20 à la 44ème minute, Lajos Moscau, l'entraîneur des visiteurs, a demandé un temps mort pour demander à ses joueurs de casser un peu le jeu afin de limiter la casse. Mais sa tactique très défensive n'a pas fonctionné face à un Barça foudroyant dont l'esprit était parfaitement incarné en la personne de Juanin Garcia, dont c'était peut-être le meilleur match de sa carrière au Barça. L'ailier s'est montré décisif en donnant un avantage de 8 points au Barça à la 56ème minute (32-23). Le match s'est terminé sur le score très positif de 33-27.

Fiche technique du Barça Borges-Veszprem

 

Le match retour à la Veszprem Arena

Six jours après le match aller, le Barça s'est déplacé en Hongrie pour décrocher son ticket pour le Final Four joué les 29 et 30 mai dans la ville allemande de Cologne. Après un match très disputé, les blaugranas ont réussi à arracher une victoire à l'extérieur.

Le Barça a pu entamer la rencontre l'esprit assez tranquille étant donné son avance de 6 buts après la victoire du match aller. Dans la première mi-temps, les locaux ont montré pourquoi seule l'équipe de Montpellier (22-23) a réussi à s'imposer dans la Veszprem Arena depuis son inauguration en 2008. Mais les visiteurs ont su élever leur niveau dans la deuxième mi-temps jusqu'à accrocher une victoire méritée sous les yeux des Hongrois désabusés. Le gardien du Vezsprem a en outre eu la mauvaise idée de provoquer les deux ailiers du Barça Juanin Garcia et Victor Tomas. Aujourd'hui, il doit éprouver bien des remords puisque le premier cité a marqué 8 buts ce soir et le second 11 buts, soit plus que la moitié des tirs gagnants de son équipe.

Le Barça a beaucoup souffert, surtout en première période. Les Hongrois ont commencé très fort le match pour rattraper au plus vite le retard du match aller, ce qu'ils ont fait à deux reprises puisqu'ils menaient 15-9 à la 23ème minute et 21-15 à la 32ème minute. La différence était faite par la grande star du Veszprem, le Serbe Marko Vujin qui a marqué 4 buts dès les deux premières minutes. Il a été épaulé par l'ailier Gergo Ivancsik dont les tirs ont fait mouche à 6 reprises dans la première période. Il a fini meilleur buteur de son équipe avec 10 buts. Ainsi, les Hongrois sont très rapidement passés d'un score très défavorable (5-6) à la 10ème minute à une avance de six buts à la 23ème (15-9). Le choix de Pascual d'associer Noddesbo et Rutenka  pour former un double pivot offensif s'est révélée préjudiciable au Barça. Après quatre attaques avortées, les Hongrois ont pris le large.

Après le temps mort demandé par le technicien espagnol, le Barça a recollé au score notamment grâce au retour au pivot offensif unique et aux entrées de Ruben Garabaya, Konstantin Igropulo et Iker Romero. Les offensives de Juanin et de Victor Tomas ont permis de revenir à trois points ( 18-15) à la 27ème minute.
Nagy a marqué 4 fois contre le Veszprem
À la pause, chacune des deux équipes pouvait espérer de se qualifier puisque le Veszprem menait 19-15. Mais le Veszprem n'a pas su répondre au défi physique proposé par le Barça. Même si Peter Gulyas a effacé l'avance du Barça à la 32ème minute (21-15), la défense de son équipe a montré trop de lacunes. Laszlo Nagi et Rutenka se sont montrés efficaces aux neuf mètres tandis que Juanin et Victor Tomas ont répondu de la meilleure des manières à Dejan Peric. Les espoirs du Veszprem se sont définitivement envolés après un 2-6 (décidément!) du Barça à la 40ème minute (23-21).

Le gardien international hongroise Nandor Fazekas a pris la relève de Peric dans les buts des locaux qui n'ont été sauvés ni par leur défense très rugueuse ni par les provocations du Macédonien Uros Vilovski qui s'en est constamment pris à Rutenka et Nagy. Victor Tomas a réduit le score à 25-24 à la 43ème tandis que le Vezsprem répliquait à travers Gergo Ivancsik et du Cubano-hongrois Carlos Reinaldo Perez. Désormais, Vujin était complètement effacé et Renato Sulic, le joueur du match du côté hongrois au Palau, s'est fait exclure définitivement après sa troisième exclusion de deux minutes.

Ruben Garabaya a permis au Barça de recoller au score à deux minutes de la fin (32-32) et Iker Romero s'est offert le luxe d'achever le Veszprem à 30 secondes avant le terme. Après 5 ans d'absence, le Barça retrouve une finale de la Ligue des Champions.

Fiche technique du Veszprem-Barça Borges

Victoire contre le club d'Arrate en championnat

Entretemps le Barça a joué un match de championnat en semaine. Encore une fois, la victoire était impérative pour espérer de gagner la Liga Asobal cette saison. Le match de la 27ème journée opposait le Barça Borges aux Basques d'Arrate, classés 14èmes.

Le principal écueil pour le Barça était de ne pas trop penser au match retour contre le Veszprem. Les joueurs originaires de la ville d'Eibar se sont inclinés finalement au Palau sur le score 36-27. Ils n'ont pas tenu physiquement jusqu'à la fin du match . Ils n'ont pas non plus été aidés par les exclusions.

Le joueur qui s'est détaché est Siarghei Rutenka qui semble se plaire dans son nouveau poste de pivot offensif où il a été replacé par l'entraîneur depuis quelques matchs. En effet, il a marqué 12 buts dont un pénalty.

Comme prévu, Pascual a fait tourner l'effectif en vue du match retour contre le Vezsprem et du Final Four. Ainsi, Juanin Garcia, Victor Tomas, Jesper Noddesbo et Laszlo Nagy ont été laissés au repos. Pascual a donné du temps de jeu aux jeunes Albert Miralles et Victor Arino qui n'ont pas manqué l'occasion de se montrer à la hauteur de leurs coéquipiers.

Le club d'Arrate, qui est en train de se battre pour éviter la relégation, a imprimé une rythme très lent à la rencontre. Les basques sont restés dans le sillage du Barça au début du match grâce à l'efficacité de son aile droite, zone de prédilection de Sergio Berrios et de l'Hongrois Istvan Redel (9-8 à la 16ème minute). Tout a changé avec le changement tactique de Pascual qui consistait à faire entrer Daniel Sarmiento dans l'axe de l'attaque barcelonaise, ce qui a fait glisser Iker Romero au poste d'arrière gauche et Siarhei Rutenka au poste de pivot. La première ligne s'en est immédiatement trouvée plus efficace. Le Barça a pris le large avec les cinq buts consécutifs du Biélorusse naturalisé Espagnol (16-11 à la 11ème minute). Mais les deux expulsions de Hansen et de Rocas ont permis aux locaux de diminuer l'écart avant la pause.
Grosse performance de Rutenka contre Arrate
Le Barça a appréhendé la seconde mi-temps avec plus de rigueur défensive. L'organisation défensive a varié entre la défense "six-zéro" à plat et le "quatre-deux" avec deux ailiers, en l'occurrence Rocas et Arino, avancés pour gêner les arrières Basques. L'avantage le plus large du Barça a été atteint après une contre-attaque conclue par le pivot suédois Magnus Jermenyr qui a été applaudi par le public et par ses coéquipiers. C'était son premier but de la saison, puisqu'il s'aventure très rarement dans la moitié de camp adverse.

L'Arrate a commencé à payer les efforts de la première mi-temps. Daniel Sarmiento, Mikkel Hansen et Albert Rocas se sont montrés supérieurs à la défense adverse, ce qui a incité le technicien adverse d'appeler un temps mort alors que le Barça gagnait 23-17 à la 38ème minute. Mais les expulsions ont trop affaibli la défense des visiteurs et l'avantage du Barça est monté à 10 buts à la 54ème minute (33-23). Malgré une réaction de l'Arrête (33-25 à la 57ème minute), le statu quo s'est perpétué jusqu'à la fin du match (36-27).

Le club de Ciudad Real ayant gagné son 27ème match en 27 journées, le Barça doit remporter ses trois derniers matchs et espérer trois défaites consécutives de la part des Castillans pour remporter le championnat. Mais cette possibiltié n'est que virtuelle, lors de la prochaine journée Ciudad Real va sans doute fêter sa victoire en Liga Asobal. Le Barça va pouvoir pleinement se concentrer sur le Final Four.

Fiche technique du Barça Borges - Arrate

Autres résultats de la 27ème journée

Résultats de la 27ème journée

Classement de la Liga Asobal

Classement de la Liga Asobal après 27 journées

 

 


Source: Sport

Posté par Rivaldo89
Article lu 1958 fois