Array F.C.Barcelona 4 - 0 America F.C - FC Barcelona Clan

Chronique | Coupe Du Monde Des Clubs | jeudi 14 décembre 2006 à 14:03  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Barça n'a pas accusé le coup à cause du jet-lag et a écrasé les mexicains de l'America sur le score de 4-0. Cette victoire permet donc aux catalans de se qualifier pour la finale qui se jouera dimanche face à l'Internacional de Porto Alegre...

Pendant les jours qui ont précédé cette demi finale, les dirigeants et les joueurs du Barça n’ont cessé de répéter qu’ils affrontaient cette demi-finale avec le handicap du jet lag et avec une préparation plus courte que celle dont a bénéficié l’America.

AUCUNE SURPRISE DANS LA COMPOSITION DE L’EQUIPE

Frank Rijkaard n’a pas surpris concernant son choix de onze initial. Par contre, concernant les mexicains, la surprise aura été l’absence d’un de ses meilleurs joueurs, Guauhtémoc Blanco qui est resté sur le banc des remplaçants.

LES PREMIERES MINUTES DETERMINANTES

Dès les premières minutes, les blaugranas ont démontré qu’ils prenaient cette compétition très Iniesta s'est définitivement forgé une place dans le 11 titulairesérieusement et qu’ils étaient venus pour remporter la victoire. En effet, non seulement le Barça n’a jamais remporté le Mondial des Clubs, mais c’est aussi le cas de tous nos joueurs qui ont mis un point d’honneur pour le remporter en l’ajoutant à leurs palmarès personnels.

Malgré une bonne entame de match, le Barça a failli être surpris par El « Piojo » Lopez qui a pris de vitesse Márquez et s’est retrouvé seul face à Valdés, mais le gardien catalan a remporté son duel. C’est donc à partir de cet instant que le Barça a passé la seconde. Une bonne combinaison en attaque a abouti sur un tir de Ronaldinho qui est passé juste au dessus, après avoir été dévié par un défenseur. A la minute 9, un tir de Deco est passé au dessus.

LE PREMIER BUT ARRIVE A LA MINUTE 10

Gudjohnsen marque son 10ème but en tant que blaugranaIl aura seulement fallu attendre 10 minutes pour qu’arrive le premier but de la journée. Suite à une excellente combinaison en attaque, Gudjohnsen à la finition bat Ochoa et marque ainsi le 1-0.

Les mexicains ont tenté de réagir, mais sans trop de réussite car le pressing du Barça était omniprésent. Leur occasion la plus claire a été l’œuvre de Cabañas suite à un superbe coup franc, que Valdés est parvenu à dégager du bout des doigts de manière providentielle. Malgré cela, on sentait que la supériorité du Barça était latente et le deuxième but n’allait pas tarder.

MARQUEZ MET LE COUP DE GRACE A SES COMPATRIOTES

A la minute 29, Deco a tiré un corner et Márquez, est parvenu à placer une tête croisée qui a battu le gardien mexicain. C’est donc sur le score de 2-0 que les deux équipes ont retrouvé le chemin des vestiaires, ce qui permettait d’envisager la deuxième mi-temps avec tout l’optimisme possible.

DOMINATION TOTALE

En seconde mi-temps, les joueurs de l’America ont tenté de trouver plus de profondeur avec l’entrée en jeu de Guauhtemoc Blanco, mais c’était sans compter sur l’organisation défensive du Barça qui a été impeccable. A la minute 3, une combinaison entre Giuly et Deco a abouti sur une mauvaise frappe d’Iniesta. A la minute 6, suite à un corner, une frappe de Ronaldinho a obligé le gardien mexicain à faire un bon arrêt.

LE SANG FROID DE RONALDINHO

Ronaldinho a fêté son but avec beaucoup de rythmeRijkaard qui souhaitait plier la rencontre a décidé de faire rentrer Xavi à la place de Motta au bout d’un quart d’heure. Le changement a porté ses fruits et les occasions de but se sont succédées. A la minute 20, une frappe de Giuly est repoussée par Ochoa. Le ballon retombe aux pieds de Ronaldinho qui a fait preuve de beaucoup de sang froid pour marquer le 3-0. Avec ce score, on sentait que le Barça était intouchable et l’on pensait déjà à la finale de dimanche prochain.

DECO INDENIABLEMENT L’HOMME DU MATCH

Jusqu’à la fin de la rencontre, Rijkaard a fait les deux changements qu’il lui restait en faisant rentrer Ezquerro à la place de Gudjohnsen et Belletti à la place de Giuly. Le Barça semblait se réserver en vue de la finale, sans pour autant renoncer à marquer un quatrième but. A la minute 39, Ronaldinho au bord de la surface, parvient à faire une passe en retrait vers Deco qui place une frappe puissante croisée qui bat un malheureux Ochoa.

Dans les arrêts de jeu, Ronaldinho a fait lever les quelques 70.000 spectateurs qui s’étaient donnés RDV au Yokoama Stadium. En effet, le brésilien a driblé trois défenseurs mexicains et a tenté une frappe lobée qui malheureusement a terminé sa course sur la transversale de Ochoa.

EN ROUTE VERS LA FINALE

Le Barça se qualifie donc facilement pour la finale de ce Mondial des Clubs qui se jouera dimanche à 11h20 face à l’Internacional de Porto Alegre. Les joueurs et les supporters veulent ce titre, mais aussi Rijkaard, qui deviendrait en cas de victoire, le seul joueur à avoir remporté ce titre en tant que joueur et en tant qu’entraîneur.

DONNEES TECHNIQUES

 

FC Barcelona

Valdés; Zambrotta, Puyol, Márquez, Gio; Motta (Xavi, 59'), Iniesta, Deco; Giuly (Belletti, 73'), Gudjohnsen (Ezquerro, 66') et Ronaldinho.

América

Ochoa; Castro, Oscar Rojas, Ricardo Rojas, Davino; Argüello, Mosqueda, Villa, Pereira (Mendoza, 73'); Piojo López (Vuoso, 73') et Cabañas (Guauhtemoc Blanco, 45').

Arbitre

Oscar Ruiz.

Cartons jaunes

  • Fabiano Pereira (56')
  • Piojo López (68')

 

Buts

  • 1-0, Gudjohnsen (10')
  • 2-0, Márquez (29')
  • 3-0, Ronaldinho (65')
  • 4-0, Deco (84')

INTERACTIVITE

 

 


Source: Sport

Posté par kTaLaN
Article lu 6299 fois