Array CANULAR Puyol respecte sa parole et se rase le crane - FC Barcelona Clan

Actualité équipe | Puyol | vendredi 28 décembre 2007 à 09:44  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Discipline, engagement et parole. Le capitaine a renoncé à sa chevelure pour ses coéquipiers à cause du but de Baptista...

 

JOUR DES INNOCENTS EN ESPAGNE, IL S'AGISSAIT BIEN EVIDEMMENT D'UN CANULAR DE LA PART SE SPORT TRADUIT PAR LE FC BARCELONA CLAN  

Carles Puyol est un homme de parole, et malgré lui, il boucle cette horrible année pour le Barça d'une manière terrible : en respectant sa promesse de raser son crane à zéro après la défaite face au Real Madrid.

Seuls quelques privilégiés ont pu voir hier le nouveau ‘look’ du capitaine blaugrana. En raison des vacances de Noël, nombre de ses coéquipiers n’étaient plus à Barcelone. Quelques-uns se sont rendus aux installations du club, parmi eux, un des derniers ‘heavys’ du vestiaire : Gaby Milito. L’Argentin est resté de marbre lorsqu’il a découvert la coupe militaire de ‘Puyi’.

Apparemment, tout viendrait des semaines préalables au clasico. Le vestiaire blaugrana a vécu de dures journées et après un entraînement spécialement tendu, un des cracks de l’effectif a lâché en public que “si nous perdons face au Real Madrid, les boucles de l’entraîneur vont être coupées”. Le capitaine, qui veille toujours à l'unité du vestiaire, a voulu rapidement régler la question et, en plaisantant à moitié et à moitié sérieux, il a affirmé que si l’on devait couper les cheveux à quelqu’un c’était bien aux joueurs, mais que personne n’allait se les couper car il croyait fermement à la victoire face aux joueurs de Schuster.

Ainsi, entre rires s’est achevé ce croisement de paris entre le capitaine et Ronaldinho : le Brésilien devait se raser s’il était remplaçant au Barça-Real Madrid et pour le joueur de la Pobla, s'ils perdaient face aux merengues. Les événements se gâtaient à la veille du clasico pour Ronnie malgré la pression médiatique pour le voir titulaire. Toutefois, le Brésilien a vu la lumière lorsque Rijkaard a écrit son nom sur le tableau dimanche 23 et a sauvé sa crinière. Le vestiaire était convaincu que le pari ne serait pas perdu, mais le but de Baptista a laissé Puyol devant une promesse à accomplir. Samedi, avec la sélection catalane, il disputera sa première rencontre avec son nouveau ‘look’.

 

 


Source: Sport

Posté par marco93fcb
Article lu 17342 fois