Array [BASKETBALL] À un pas de la finale - FC Barcelona Clan

Article | Basket | lundi 31 mai 2010 à 18:35  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Regal Barça s'est défait du Gran Canaria et a pris un avantage décisif contre l'Unicaja.

Gran Canaria - Regal Barça: 47 - 65

Regal Barça - Gran CanariaLe Barça s'est qualifié pour les demies de la Liga ACB en battant le Gran Canaria à l'extérieur le dimanche 23 mai.

En gagnant 47-65 le Barça a obtenu son billet pour les demies de la Liga ACB où il sera confronté à l'Unicaja de Malaga. Les Andalous ont battu, de leur côté, le Power Electronics Valencia 2-0.

Navarro et Lorbek, avec respectivement 16 et 13 points, ont été les protagonistes de la rencontre. Du côté adverse, seul Savané a su montrer un peu de résistance à l'orage blaugrana avec 6 points et 8 rebonds. 

Le défense de fer concoctée par Xavi Pascual a permis aux visiteurs d'annihiler les offensives adverses dès le début du premier quart-temps. Ainsi, le Barça a pris la tête avec un 0-7 sans appel. En face, l'attaque apathique des joueurs de Malaga n'a trouvé aucune brèche dans les rangs catalans. 

La polyvalence de Lorbek et l'efficacité de Navarro ont mis à genoux les locaux. Basile et Lakovic se sont joints à eux pour le plus grand désespoir des hommes de Pedro Martinez. Les paniers à trois points de nos tireurs d'élite ont assuré une confortable avance de 14 points (4-18) au Barça à la fin du premier quart. 

Une petite remontée de 7 points a ramené une once d'espoir chez les locaux. Caroll et Sanders ont marqué pour établir le score à 11-20. C'est le moment choisi par Lorbek pour asséner quelques paniers assassins. À la mi-temps Lorbek était le meilleur marqueur de la rencontre avec 11 points, et le Barça menait 19-31 dans un match assez pauvre offensivement. 

Au retour des vestiaires, Navarro a suppléé Lorbek en mettant deux paniers à 3 points consécutifs. On lisait de plus en plus clairement de la colère sur le visage de Pedro Martinez qui avait beau tenter plusieurs défenses en zone (le plus souvent 3-2) mais qui n'arrivait pas à arrêter le rouleau-compresseur blaugrana.

Bientôt, les visiteurs menaient de plus de 10 points à 3 minutes du début du dernier quart sous le score de 29-43. Le technicien andalous a demandé un temps mort qui n'a pas changé grand-chose à la situation. Derrière la ligne des 6 mètres 25 Navarro a encore une fois frappé, suivi par Morris. Le Barça a atteint 20 points d'écart, soit son plus grand avantage du match, sous le score de 29-49. 

Le dernier quart a vu beaucoup de rotations d'effectif au sein de l'entité blaugrana. Sada et Trias ont profité de leurs premières minutes de jeu. Malgré ces changements, l'écart n'a pas beaucoup évolué et se maintenait à une vingtaine de points. Dans un match marqué par la solidité défensive des deux équipes, le Barça s'est imposé 47-65. Il allait affronter l'Unicaja au Palau Blaugrana le jeudi 27 mai.

Fiche technique

Fiche technique

Regal Barça - Unicaja Malaga: 96 - 82 

Barça - Unicaja MalagaLe Barça a remporté sa première victoire en demies des play-offs contre l'Unicaja avec moins de facilité que ne le montre le score final. Mais c'est quand même une victoire impérative à domicile face à une équipe très combative qui place le Barça en position favorable pour le deuxième match.

 

À défaut de faire preuve de son habituelle solidité défensive, le Barça a brillé jeudi dernier par sa puissance offensive. Navarro a inscrit 24 points tandis que Pete Mickeal et Terence Morris se sont illustrés en marquant 21 points. Ces trois joueurs, qui valent 66 points à eux seuls, ont été la clé de la réussite blaugranas dans les moments difficiles.

Le Barça a en effet eu beaucoup de difficultés à passer outre la défense en zone préparée par Aito Garcia Reneses surtout dans le premier quart et au début du dernier quart.

Quand la rencontre a été le plus disputée (44-48 à la mi-temps) Navarro a surgi au moment propice pour envoyer sur orbite son équipe. Grâce aux 12 points qu'il a marqués dans le troisième quart, la balance a commencé à pencher du côté catalan. Le Barça s'est échappé au tableau d'affichage (73-56) et l'Unicaja a dû courir après le score jusqu'à la fin du match.

D'entrée de jeu Zabian Downdell a marqué 10 points de suite qui ont mis le Barça dans l'embarras. La défense très agressive des visiteurs n'a pas arrangé les choses. En effet, jusqu'à la fin du premier quart, la défense énergique du Barça, et l'adresse de Navarro, Mickeal et Lorbek en attaque, ont permis aux locaux de mener 23-13. Les hommes de Pascual marquaient à chaque tentative sans grande difficulté. C'est le moment qu'a choisi Dowdell pour marquer 10 points dans les 90 dernières secondes du quart-temps. Une défense solide, organisée en zone selon le schéma 2-3, a contribué à la remontada des visiteurs. 

Le Barça n'a pas marqué un seul point en 4 minutes 30. Pendant ce temps-là, les Andalous se sont échappés au tableau d'affichage (26-32). Gary Neal et Freeland ont ajouté leur pièce à l'édifice par leur shoot extérieur. 

Malgré la grande prestation de Navarro et Mickeal, le Barça a peiné à cause de ses problèmes défensifs. À la mi-temps l'Unicaja avait inscrit 48 points, un de plus que tous les points inscrits par le Gran Canaria dans l'ensemble de son dernier match disputé contre le Barça. Au retour des vestiaires le Barça perdait 44-48, le match restait très ouvert.

Un troisième quart extraordinaire de Navarro et de Morris, ainsi qu'une très bonne défense, ont permis aux locaux de réciter leurs gammes de la meilleure des manières. La présence athlétique des joueurs aux rebonds et le shoot extérieur de "La Bomba" ont fait que le Barça a effectué une série 35-21 en 10 minutes. 

Alors que l'on pensait que le Barça avait pris le meilleur sur l'Unicaja, les visiteurs ont une nouvelle fois appuyé sur l'accélérateur pour inquiéter leurs adversaires du jour alors qu'ils perdaient 73-56. Ainsi, les Andalous sont remontés à 83-78 à 5 minutes et demi de la fin du match. Ricky Rubio s'est ensuite réveillé pour délivrer des caviars décisifs à droite et à gauche. Le Barça s'est mis à l'abri malgré les poussées de l'Unicaja. Après une série 13-4, il a gagné son premier match contre l'Unicaja et a effectué son premier pas vers la finale. Le deuxième match s'est encore une fois joué au Palau le samedi 29 mai. 

Fiche technique 

Fiche technique

Regal Barça - Unicaja Malaga: 71 - 58

Regal Barça - Unicaja MalagaNe ressemblant en rien au premier match disputé au Palau, cette deuxième confrontation entre le Barça et l'Unicaja avait pour clé la défense. Sans grande difficulté, les Catalans ont obtenu leur seconde victoire contre les Andalous. 

Au vu des toutes premières minutes, on avait l'impression que le Barça allait encore une fois souffrir face à des hommes de Reneses très déterminés. L'Unicaja a d'abord mené 12-13 avant de craquer face un Barça très en forme symbolisé par les performances de Navarro (16 points et 5 passes) et de Fran Vazquez (13 points, 7 rebonds). Au deuxième quart, le Barça s'est envolé à 40-21. Dans le troisième quart, les visiteurs ont recollé au score et n'avaient plus que 6 points de retard (52-46). Ensuite, les intérieurs du Barça Morris (7 points, 12 rebonds) et Mickeal (8 points, 10 rebonds) ainsi que les points de Ndong ont assuré la victoire blaugrana.

Décidé à ne pas disputer un match très prolifique en points, le Barça a resserré l'étau défensif dès le début de la rencontre. À la troisième minute, après trois paniers à 3 points, les Barcelonais ont pu croire que le match serait assez aisé. Ils menaient 9-0 mais les Andalous se sont illustrés dans ce qu'ils savent le mieux faire face au Barça dans ces play-offs: réagir. Ils ont renforcé leur défense avant de combler en un clin d'oeil leur retard initial. 

Les blaugranas ont commencé à accumuler les erreurs et ont perdu le contrôle des rebonds défensifs. À la fin du premier quart les visiteurs menaient 12-13. Mais Pascual a poursuivi son plan défensif en alignant les 5 joueurs les plus à même de contenir les offensives adverses. D'emblée, Grimau et Morris se sont illustrés dans la série 7-0 du Barça qui a donné le premier avantage intéressant aux locaux (22-15). Fran Vazquez avec 9 points, Navarro avec 11 points et Mickeal avec son engagement ont assuré au Barça un avantage décisif au tableau d'affichage.

En empêchant l'Unicaja de marquer plus de 10 points dans les 10 minutes du second quart, le Barça a atteint son avantage le plus élevé du match sous le score de 40-21. Cependant, les Andalous n'ont jamais baissé les bras. Ils ont montré les crocs défensivement pour faire souffrir les locaux. Une série 4-14 a ramené l'Unicaja dans la rencontre. Le Barça menait 44-37 alors qu'il ne restait plus que 5 minutes dans le troisième quart. Navarro et Vazquez ont apporté un bol d'air à leur équipe qui a dû batailler ferme contre la solidité défensive des visiteurs. Avant d'entamer le dernier quart, les blaugranas menaient 56-46. C'était un avantage important mais rattrapable, comme l'a déjà montré L'Unicaja. 

Dans la dernière ligne droite, le jeu intérieur du Barça a fait la différence. Frais physiquement, les hommes de Xavi Pascual ont monopolisé les rebonds (42 en tout et pour tout). L'avantage s'est creusé et à 5 minutes de la fin ils menaient 69-42. C'était suffisant pour tenir en respect les joueurs de Malaga. Vainqueur sous le score de 71-58, le Barça aura l'occasion d'obtenir son ticket pour la finale ce mardi à Malaga. À noter que le Real fait un parcours pour le moins laborieux face au Caja Laboral qui a de fortes chances de se qualifier pour la finale.

Fiche technique 

Fiche technique

Tableau des play-offs

Tableau des play-offs de la Liga ACB

 


Source: Sport & Mundo Deportivo

Posté par Rivaldo89
Article lu 2639 fois