Array Quand Guardiola voulait Pirlo - FC Barcelona Clan

En Une | Pep Guardiola | mercredi 1 mai 2013 à 14:42  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

À l'occasion de la sortie de son autobiographie, le milieu de terrain italien Andrea Pirlo raconte qu'à l'été 2010, Pep Guardiola avait essayé de le recruter. Les dessous de cette rencontre.

À la fin du mois d'août 2010, le Barça recevait l'AC Milan à l'occasion du traditionnel Trophée Gamper. Le match s'était soldé par un score de un but partout, et avait été remporté aux tirs au but par les locaux grâce à une solide prestation de José Manuel Pinto. Le match était médiatiquement fort puisqu'il signait le retour de Ronaldinho au Camp Nou. De plus, on parlait beaucoup du départ de Zlatan Ibrahimovic et la cellule de recrutement blaugrana se retroussait les manches. Dans ce contexte agité, d'autres choses se tramaient en arrière-plan.

Après le match, Andrea Pirlo raconte que Manuel Estiarte, assistant de Pep, est venu lui dire que le coach catalan souhaitait le voir. Franchissant les portes de son bureau, Pirlo trouve une bouteille de vin et un accueil dans un italien parfait. Rappelons que Guardiola et Pirlo auraient pu jouer ensemble ; leurs destins se sont croisés à Brescia, en 2001 : Pep avait rejoint le club l'été, tandis que Pirlo prêté par l'Inter venait d'être rappelé par son club propriétaire pour être revendu au Milan.

"Après quelques minutes, il en était déjà venu au fait", raconte l'Italien. "En tant que joueur, il imposait le jeu. En tant que coach, il avait appris à attaquer". Guardiola dit alors : "Nous sommes très forts, je ne pourrais pas demander mieux, mais tu serais la cerise sur le gâteau. On recherche un milieu pour alterner avec Xavi, Iniesta et Busquets, et ce milieu, c'est toi.

L'entrevue dure environ une demi-heure. Guardiola s'est chargé de l'essentiel de la discussion, expliquant au joueur que le Barça avait déjà sondé Milan sur les possibilités de le recruter, et qu'ils avaient dit non ; mais Pep voulait réessayer. Pour l'essentiel, Pirlo est resté muet d'étonnement, acquiescant de temps en temps. À la fin de l'entretien, Guardiola lui promet qu'ils resteront en contact, et Pirlo prend congé, abasourdi. 

Pirlo admet qu'il n'aurait pas hésité à rejoindre la Catalogne. "Comme pour le Real Madrid, en fait plus que pour le Real Madrid, j'aurais rejoint en courant le Barça. À ce moment, ils étaient la meilleure équipe du monde, que puis-je dire d'autre ?" Il renchérit en comparant le jeu catalan à une Rolex avec la pile d'une Swatch, le raffinement et la fiabilité.

La suite est connue. Quelques jours plus tard, le transfert de Zlatan au Milan est officialisé. "On prenait des directions opposées. Tout le monde savait pour Ibra, mais pour moi, non". Pirlo explique que les tractations se sont poursuivies quelque temps, mais qu'à l'époque son club n'était pas encore prêt à le laisser partir. Un an plus tard, il rejoindra la Juventus, et deviendra le chef d'orchestre de la reconquête du Scudetto.


Source: ESPN

Posté par Wedge
Article lu 4863 fois