Array Officiel: Josep Maria Bartomeu est le nouveau Président du Barça - FC Barcelona Clan

En Une | Club | dimanche 19 juillet 2015 à 13:53  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Annoncées en janvier dernier dans un contexte difficile, (Luis Enrique critiqué et des rumeurs insistantes de tensions entre le staff et le vestiaire) et après une campagne courte mais attendue, les élections ont donc délivré leur verdict. Bartomeu s'est imposé devant Benedito, Freixa et Laporta. Quels ont été les points forts de sa campagne ? Ses engagements ? Quels changements cette élection engendre t-elle dès demain? Les réponses du Clan.

18 juillet 2015, journée d'élection

Tous les Socios étaient appelés aujourd'hui à s'exprimer sur l'avenir de leur club en glissant le nom du candidat qu'ils souhaitaient voir prendre la présidence pour les 6 prochaines années. 47270 Socios ont voté (43.12% de participants). Temps fort de l'identité du club, ces élections ont permis de revoir certains visages connus.

Les bulletins de vote.

Andrés Iniesta

Johann Cruyff

Juan Carlos Unzué, adjoint de Luis Enrique

Socio n°1, membre deouis 1931, aujourd'hui âgé de 92 ans.

Artur Mas, Président de la Cataogne.

Gérard Piqué accompagné de son fils Milan et des légendes Puyol et Xavi.

Luis Enrique

Les résultats

Le programme

Cette fois-ci, c'est avec la légitimité des urnes que "Barto" prend la tête du club jusqu'en 2021. Agé de 52 ans, il avait pris la succession de Sandro Rosell le 23 janvier 2014, démissionnaire du fait des poursuites judiciaires engagées dans le cadre du transfert de Neymar. 

Les joueurs

Bartomeu n'a pas promis de grosses signatures ces dernières semaines. Sa stratégie a consisté à consolider le groupe présent (Aleix Vidal) en prolongeant certains joueurs (Dani Alves, Pedro, Jordi Alba) et démontrer la stabilité dont il était le garant en laissant le comité de gestion temporaire signer Arda Turan.

Bartomeu avait annoncé dès janvier dernier la signature de Paul Pogba, le recrutement d'Ariedo Braida au poste de directeur sportif semblait être une stratégie visant à assurer la signature du jeune Français. Mais Bartomeu a catégoriquement nié cette option récemment, prétendant même ne pas savoir pourquoi Braida voyageait en Italie.

Les sponsors

Au début de la campagne Bartomeu a été catégorique : Qatar Airways est la seule option pour le sponsor maillot. Mais avec les autres candidats prétendant qu'ils avaient trouvé des alternatives et les controverses entourant le Qatar, Bartomeu a rapidement trouvé une nouvelle solution : la société d'e-commerce, Rakuten.

Quel que soit le sponsor après la saison 2015-16, Bartomeu prévoit que son modèle financier pourrait avoir apporté 1000 M € au moment où se terminera son mandat.

La Masia

Plutôt évasif sur le sujet, Bartomeu a déclaré vouloir continuer à développer la Masia, les équipes féminines et les autres sections sans préciser comment il comptait s'y prendre. Le virage "galactique" des recrues et la place laissée aux jeunes sont des sujets de préoccupations pour les observateurs mais n'ont pas suffi à détourner les Socios de l'actuelle direction.

Les autres candidats

Joan Laporta a annoncé sa candidature relativement tard, et a toujours semblé réduit à chercher à refaire son retard. Son programme manquait peut-être de profondeur, il a tenté de jouer sur la corde sensible des Socios avec des promesses de retour de Johan Cruyff et de Pep Guardiola - le principal problème de cette stratégie étant que le triplé semble avoir permis de faire le deuil du passé glorieux et que le club est en train d'inaugurer une nouvelle ère sous la direction de Luis Enrique, que Laporta approuvait néanmoins. Il avait d'autre part promis de couper les relations avec le Qatar et de remettre Unicef à l'avant du maillot, garantissant qu'il était en relation avec une compagnie prête à payer 40 millions par an pour un sponsoring indirect qui aurait garanti la présence de l'organisation humanitaire à l'avant du maillot tout en réduisant l'impact économique. D'autre part, il avait annoncé le retour d'Alexanko à la tête de la Masia, comme lors de sa présidence passée, ainsi que la nomination d'Abidal en tant que directeur sportif s'il venait à être élu.

Agusti Benedito, 51 ans, co-fondateur de l'Elefant Blau mouvement anti-Nunez, selon les observateurs auteur de la meilleure campagne. Convaincu que le Qatar endommage l'image du club, voulait interrompre le partenariat, et proposer de nouveaux sponsors, il avait notamment promis un contrat à 70/80 millions l'année avec Flight Without Wings, une nouvelle marque de boissons énergétiques. A évoqué des liens avec Marco Veratti et Monchi au poste de directeur sportif, sans toutefois promettre l'arrivée de l'un ou de l'autre. Si son programme ne garantissait aucun nom, il était certainement le programme le plus profond des 4, avec des projets de réformes et d'ajustements pour tous les points liés à la gestion du club, de la Masia à l'équipe première en passant par la gestion économique.

Toni Freixa, le benjamin des candidiats, 47 ans, s'est présenté comme "la troisième voie", ni Laporta, ni Bartomeu. Il avait annoncé Jose Mari Bakero comme directeur sportif et Miguel Angel Nadal comme secrétaire technique. Il a aussi évoqué des contacts avec Marco Veratti, sans préciser l'état d'avancement de l'hypothétique arrivée du prodige italien. Il était également du camp de ceux qui ne voulaient pas continuer la relation entre le Qatar et le club.

Merci @ElMagio pour son aide.

Sources: Barçastuff, http://grup14.com/story/joan-laporta-interviewed-by-tv3-and-el-paishttp://grup14.com/story/benedito-to-el-pais-i-will-bring-marco-verratti-to-barcelonahttp://www.barcablaugranes.com/2015/7/19/8998933/josep-maria-bartomeu-elected-fc-barcelona-presidenthttp://www.barcablaugranes.com/2015/7/17/8987607/presenting-four-fc-barcelona-presidential-candidates


Posté par Clément
Article lu 6886 fois