Array Neymar : plus vite, plus haut, plus fort - FC Barcelona Clan

En Une | Neymar da Silva Santos Junior | lundi 20 octobre 2014 à 22:06  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Barça a enregistré samedi sa septième victoire en huit journées de Liga disputées dans la saison 2014-2015 et se maintient comme seul leader du championnat espagnol. De plus, l'équipe dirigée par Luis Enrique est la seule à être encore invaincue et à ne pas avoir encaissé le moindre but. Cependant, l'un des points marquants de ces deux premiers mois de compétition est la nouvelle figure que représente Neymar.

Après les problèmes physiques et d'adaptation dont il a souffert la saison dernière, et qui ne lui ont permis de répéter sur l'ensemble de la saison les très bonnes aptitudes qu'il a montré sous les ordres de Tata Martino, Neymar est cette saison différent à tous points de vue. Terminé également la polémique qui entourait son transfert comme l'a confirmé le Brésilien en conférence de presse ce lundi : « c'est une histoire triste qui s'est passée l'année dernière. C'est un sujet passé. Nous avons éclairé tout ce que nous avions à éclairer et moi comme ma famille sommes plus tranquilles ». Neymar est bel et bien changé. Premièrement, il est plus fort physiquement, plus musclé qu'il y a un an. Maintenant avoir augmenté sa masse physique lui a également permis d'augmenter son apport dans les statistiques de l'équipe. Neymar montre aujourd'hui une facette de son jeu qu'il n'arrivait pas à exprimer au Barça en 2013-14 : en huit journée de Liga 2014-15 il a inscrit huit buts soit seulement un de moins que sur toute l'édition précédente. 

Ce sont des journalistes brésiliens qui ont affirmé cela la semaine dernière : Neymar a gagné près de quatre kilos grâce à un programme à moyen terme. L'objectif était simple bien que difficile à réaliser : augmenter la masse musculaire sans que celle-ci n'induise une perte de vélocité. Comment y est-il parvenu ? Tout d'abord il s'agissait d'augmenter la quantité et la précision du travail avec haltères. Si jusqu'à présent Neymar ne soulevait des poids qu'une fois par semaine, la fréquence a doublé ces derniers mois et les exercices ont connu une profonde modification. Les joueurs n'ont pas l'habitude de « se tuer » au gymnase, qu'ils utilisent en général pour tonifier leurs muscles et simplement comme complément de l'entraînement sur la pelouse. Cependant, Neymar a dû travailler plus et avec plus de poids et moins de répétitions. De cette façon, il a réussi à gagner en masse musculaire dans ses pieds et au niveau pectoral ce qui lui faisait défaut; ce qui provoquait ses chutes répétées à chaque charge d'un défenseur. Résultat : de ce qui a pu être observé cette saison, le Brésilien a pu contester plus d'une fois les charges ce qui lui permet de mettre plus de pression sur le défenseur et ce qui lui a même permis de gagner quelques duels en « mettant le corps ».

« J'ai réalisé un travail physique beaucoup plus ciblé afin de répondre plus souvent pendant les matchs. C'est un sujet important, surtout pour améliorer mon rendement. C'est le mieux pour moi », a expliqué l'intéressé aux médias brésiliens. Fabio Mahseredjian, préparateur physique de la sélection brésilienne, va dans le même sens que Neymar : « il  a gagné de la masse musculaire et plus de force, ce qui se traduit par plus de puissance dans ses démarrages : quelque chose d'important pour un joueur aussi rapide et dynamique que lui ». À l'instar de ce qui s'est produit pour Messi au début de l' « ère Guardiola », pour que cette transformation s'opère il a été nécessaire de procéder à des changements dans l'alimentation du joueur, des changements qui permettent au corps de convertir en muscle tout le travail réalisé. C'est-à-dire : des protéines, des acides aminés et beaucoup d'hydrate de carbone. Sans l'alimentation adéquate, passer plus d'heures dans le gymnase aurait eu des conséquences non désirées comme une perte de poids ou une baisse du taux de sucre.

Les experts assurent que ce processus doit être méticuleux et ne pas être réaliser sur le court terme ou pour obtenir des résultats immédiats. De fait, il est établi qu'il est contre-productif de gagner plus d'un kilo en un mois. Cela signifie que ces quatre kilos gagnés par Neymar sont le fruit d'une planification à moyen voire long terme avec laquelle le joueur était en total accord. D'ailleurs l'intéressé a laissé entendre avant le match de Ligue des Champions contre l'Ajax qu'il n'en avait pas fini : « je veux progresser physiquement. J'ai travaillé au gymnase et fait tout ce que m'ont indiqué les préparateurs physiques du club jusqu'à présent ». Dans le football actuel un joueur ne vaut pas grand chose s'il ne peut pas contester les charges des défenseurs et des milieux adverses. Une grande partie du succès de Messi est dû à un travail important réalisé en dehors du terrain et qui lui a permis d'acquérir une qualité musculaire non-négligeable que ce soit sur le tronc inférieur ou supérieur. Le secret de l'Argentin pour ne pas tomber à chaque contact et coup qu'il reçoit (voir : Messi never dives) se trouve dans ses abdominaux, qui sont chargés d'équilibrer son corps. Messi est le meilleur exemple à suivre pour Neymar, sur tous les aspects.

Un grand Neymar pour une grande semaine ?

L'ancien joueur de Santos a très bien compris, semble-t-il depuis le premier jour, que le football européen n'avait rien à voir avec le football brésilien et que pour triompher au Barça il était nécessaire d'adapter son corps aux exigences du Vieux Continent. Et les résultats sont là. La plus belle preuve de l'efficacité de son travail est que loin d'avoir perdu en vélocité... celle-ci a augmenté. Passeur décisif pour le 250ème but de Messi en Liga ce samedi, Neymar est impatient de disputer les deux prochains matchs (face l'Ajax mardi puis contre le Real Madrid samedi) : « j'espère marquer ce mardi et aussi pendant le Clasico », a déclaré le joueur de 22 ans. Celui qui a fêté son cinquantième match avec le Barça contre Eibar compte déjà 24 buts et 12 passes décisives pour le club catalan. Avec 9 buts et 1 passe décisive en neuf matchs toutes compétitions confondues cette saison, le prodige semble joué son meilleur football. « Je ne sais pas si c'est la meilleure ou une nouvelle version de Neymar. L'année passée était plus une année d'adaptation, aujourd'hui je me sens plus chez moi et encore plus heureux de tout ce qui arrive. Luis Enrique me met dans de bonnes positions, cela m'aide. Je ne sais pas ce qui a changé. Je joue de la même façon, et puis il n'y a pas non plus une différente monstrueuse avec l'année passée. Mon adaptation, ma compréhension de l'équipe, mon entente avec les joueurs... tout cela s'ajoute », a déclaré Neymar.


Source: SPORT

Posté par jAX
Article lu 4213 fois