Array Mascherano : “J'ai été surpris de jouer la finale à Wembley” - FC Barcelona Clan

Article | Javier Mascherano | jeudi 18 décembre 2014 à 14:27  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Javier Mascherano revient sur l’actualité du club et sa carrière avec le club azulgrana après avoir disputé 200 matchs comme joueur culé.

Le joueur du FC Barcelone Javier Mascherano a passé en revue sa carrière au Barça, après avoir disputé 200 matchs comme joueur culé, dans une interview pour les médias du club. À propos de sa façon d’être, il assure que « dans ma vie privée, j’essaie d'être ou de faire ce que fait toute personne. Au-delà de la profession que j’exerce, la question de la vie publique est plus difficile mais j’essaye d'être aussi normal que possible et je suis quelqu'un qui a eu la chance de faire ce qui le passionne ».

Footballistiquement, il déclare : « Je me suis toujours défini comme un travailleur. Un joueur qui ne bénéficie peut-être pas d’un talent inné contrairement à d'autres joueurs qui peuvent faire la différence. Dans ma carrière, j’ai toujours réalisé beaucoup de travail et cela m'a conduit là où je suis ».

« Le Barça est le club le plus important dans lequel j’ai été. L’étape la plus importante dans ma carrière et le niveau le plus élevé auquel on peut aspirer. Un club aussi grand et avec les exigences qu’il requiert, pour tout footballeur, c’est le maximum que l’on puisse atteindre », dit-il.

Sur le chiffre atteint il explique : « Je n’ai pas l’habitude de donner de l’importance aux chiffres, mais jouer 200 matchs dans un club comme celui-ci n’est en rien facile, de part la concurrence externe et interne. On doit faire ses preuves tout le temps parce que tous les joueurs veulent jouer ici. Je n’aurais jamais imaginé atteindre ce chiffre. Je crois que c’est le fruit du travail, c’est un motif de joie par rapport à un travail qui a été bien fait ».

Questionné sur un moment à choisir parmi tous ceux vécu, voilà quelle a été sa réponse : « Il y a beaucoup de moments sur lesquels je peux rester, j’ai eu la chance de partager de nombreux moments de joie depuis que je suis arrivé. Si je devais en choisir un, ce serait la finale de Wembley que je n’espérais pas jouer. Dans ma tête je n’allais pas la faire et cela m’a beaucoup surpris quand Pep a donné la composition et m’a placé dans le onze. Ensuite tout ce qui s’est passé n’a été que la réalisation d’un rêve ».

Sur son transfert, il déclare que « l’été de mon transfert a été très long pour moi. L'Inter avait fait signer Rafa Benitez et il m'avait appelé car il était intéressé pour que je vienne là-bas. J’ai aimé l’idée. La négociation avec Liverpool a été longue et en plein milieu du mondial le Barça est apparu. Quand ce club se manifeste, on commence à s’imaginer beaucoup de choses. J’ai commencé à me tourner vers Barcelone pour le sportif, parce que c’était l'une des meilleures équipes du monde et qu’elle connaissait un moment de gloire. Je l’ai vécu avec beaucoup d'anxiété et de nervosité car ce n'était pas facile. Il a fallu lutter mais toujours avec la conviction de vouloir venir ici ».

Enfin, sur le système de jeu de l'équipe et sa position de défenseur centrale, il commente que « ce qui est normal dans un autre club, c’est qu’en fonction de l'entraîneur et des joueurs, l’idée du système va changer. Ici, il est question de suivre une ligne, une philosophie ou appelez-la comme vous voulez, et c’est aussi ce qui rend le club si différent. Je n’aurais jamais pu imaginer jouer défenseur central. Je n’ai pas eu le temps de penser parce que cela s’est produit du jour au lendemain, mais dès le départ j’ai essayé d'apprendre de mes coéquipiers. J’avais à mes côtés les meilleurs du monde ».


Source: Mundo Deportivo

Posté par thenewface
Article lu 4593 fois