Array Les blaugranas au Brésil, les quarts - FC Barcelona Clan

En Une | Forum Focus | dimanche 6 juillet 2014 à 20:10  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Si le Barça n'est pas le plus représenté des clubs prétendant à une place dans le dernier carré, il peut se vanter de posséder les deux joueurs les plus attendus par le public. Convergence supplémentaire: les pépites Sud-américaines sont toutes les deux accompagnées de leurs gardes du corps respectifs : El Jefecito Javier Mascherano pour la Pulga et Dani Alvès pour Neymar.

Brésil

Vu le déroulé de l'épreuve, Luis Felipe Scolari a été contraint de procéder à certaines modifications dans sa composition de départ. Certaines ont été imposées par l'accumulation des sanctions (Luiz Gustavo). D'autres sont des choix sportifs. C'est malheureusement au nom de la seconde option que Dani Alvès a été sorti de sa place de titulaire, confirmant malheureusement que son niveau devient insuffisant.

Après les critiques émises par les observateurs du monde entier, les brésiliens ont décidé de prouver qu'ils étaient capable de maîtriser leur influx émotif et de focaliser leur énergie sur l'engagement dans le jeu.
Nécessité humaine autant que stratégique puisque face au collectif le plus flamboyant de cette Coupe du Monde, à ce stade de la compétition, l'erreur ne sera pas permise.

Auteurs d'un prestation pleine d'engagement dont l'aboutissement et le symbole est le traitement réservé au tout jeune meneur de jeu colombien James Rodriguez, les brésiliens ont, pour la deuxième fois de la compétition bénéficié d'un arbitrage qui a créé la polémique. En quelque sorte, punis par là où ils avaient péché, c'est la moins au point techniquement et tactiquement des deux équipes qui a vu son meilleur joueur sorti sur civière suite à un excès d'engagement (Neymar sur faute de Zuniga).


Image


Le Brésil passe mais devra donc se priver de sa pépite pour le choc contre l'Allemagne le 8 Juillet à 22h.



Argentine

Si les deux brésiliens disparaissent de la compétition, leurs compères argentins sont clairement montés en puissance. Auteur d'un match plein de maîtrise physique, technique et tactique, El Jefecito a tenu sa réputation. Placé devant sa défense il n'a eu de cesse de harceler l'adversaire, de replacer ses partenaires, de calmer le jeu, de rémobiliser ses troupes quand il en sentait la nécessité. Le capitaine c'est lui.

Lionel Messi poursuit sa montée en puissance physique. Plus marquant par sa volonté à participer à la récupération de la balle que par son génie technique, La Pulga est tout de même l'auteur d'une ouverture d'une grande beauté qui ne sera pas conclue par un but. C'est lui qui récupère le ballon dans les pieds de Kompany, qui conduira au but d'Higuain. Déterminant donc.


Pour la première fois depuis 1990, les argentins vont dans le dernier carré. Ils affronteront les Pays-Bas

Image


Article rédigé par : Clément.


Posté par Tele-Santana
Article lu 2061 fois