Array Les blaugranas au Brésil, les huitièmes - FC Barcelona Clan

En Une | Forum Focus | jeudi 3 juillet 2014 à 18:02  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Une 2ème compétition commence. À l'entrée des matchs à élimination directe il reste 6 barcelonais. Exit les Espagnols, Croate, Camerounais. Reste au menu un face à face entre blaugranas, brésiliens et chiliens puis rencontre entre la Suisse et les Argentins.



Image





Brésil-Chili

L'opposition commence par de longues accolades entre Neymar, Dani Alvès et Alexis Sanchez.

Image

Ce seront les premiers et seuls moments de tendresse de la rencontre. L'ambiance se tend brusquement lorsque le public brésilien siffle copieusement la fin de l'hymne chilien. Les joueurs poursuivent, Alexis, lui, semble prendre note. En retour, les chiliens polluent à leur tour l'hymne de la Seleçaõ. Le ton est donné.
Plus intense que technique ou tactique, le rythme du match est heurté. Les deux équipes ont décidé de répondre au défi physique ce qui se traduit par un gros engagement.
À l'exception d'une frayeur à la demi heure de jeu sur une sortie mal assurée Claudio Bravo est l'auteur d'une grande performance. Très sûr dans ses interventions aériennes, plusieurs parades de grande classe ( sur la frappe de Dani Alves en 1ère mi-temps puis à la 85ème sur la frappe de Hulk notamment) jeu au pied très juste et très rassurant pour sa défense.
Un Alexis Sanchez en taille patron. Intenable en attaque. Précieux dans la récupération. Auteur du but de l'égalisation.
À l'image de toute son équipe, Neymar s'est peu à peu éteint au début de la 2 ème mi-temps.
Dani Alvès a subi un dispositif très agressif sur ses sorties de balle. Systématiquement pressé, le latéral a été très gêné et coupable de pertes de balles directes ou indirectes.

Neymar et Dani Alvès poursuivent la compétition.
Fin de partie pour Alexis. 2 buts, 390 minutes jouées et une débauche d'énergie incroyable. Sa côte a été ré-évaluée à la hausse par le club en vue d'un éventuel transfert.
Claudia Bravo va pouvoir être présenté officiellement.

Choc en perspective le 4 juillet à 22h00 contre les coéquipiers de James Rodriguez.


Argentine

Finalement ce match aura duré une heure. De la 60 ème à la 120 ème. Extrêmement laborieux, ce 8 ème a confirmé toutes les craintes quant au niveau de l'équipe argentine. Un Messi esseulé au milieu d'un collectif sans imagination ni réelles facultés a accélérer le jeu continue néanmoins sa marché solitaire vers l'Histoire.
Seuls déstabilisateurs de l'Albiceleste, Messi et Di Maria sont d'ailleurs les héros de la soirée. Sur une énième accélération Messi décale Di Maria qui trouve les filets d'une frappe du plat du pied, évitant ainsi la périlleuse épreuve des tirs aux buts.

Image

Prochain rendez-vous le 5 juillet à 18h00 face aux Diables Rouges.

Article rédigé par : Clément

Posté par Tele-Santana
Article lu 1788 fois