Array Les blaugranas au Brésil, épisode I - FC Barcelona Clan

En Une | Forum Focus | mercredi 18 juin 2014 à 13:38  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Fin de la première journée du mondial brésilien. Premières émotions, premières frappes, premiers buts… Le point sur le Mondial de nos barcelonais.

Espagne

Coup de tonnerre dans le ciel du foot mondial. Dès le premier match, la confiance du champion en titre et principal prétendant à sa propre succession vole en éclats.
Défaite 5-1, l'équipe à encaissé un 4-0 en 2ème mi-temps. La Roja n'avait plus pris plus de 5 buts depuis 1963 et une défaite 6-2 contre l'Ecosse.
Une première évidemment pour Piqué, Alba, Busquets, Xavi, Iniesta alignés d'entrée de jeu et Pedro entré à la 63ème minute.
L'impressionnante déroute défensive des espagnols est due aux défaillances individuelles de nombreux joueurs (dont certains madrilènes...) qui ont émaillé la deuxième mi-temps autant qu'au talent du trio d'attaque néerlandais.
Il ne faudrait toutefois pas passer sous silence la bonne préparation de l'ancien coach du Barça Van Gaal qui a infligé à ses anciens protégés " la pire défaite de [leur]carrière" (Xavi) pour leurs retrouvailles... Les bataves ont utilisé de manière extrêmement efficace la verticalité tout en exploitant de la meilleure des manières la passivité défensive du milieu de terrain.



On attend une réaction d'orgueil des joueurs et des changements de la part de Del Bosque dès le prochain match qui sera, déjà, crucial.

Rendez-vous à 21h le 18 Juin pour les retrouvailles avec le Chili d'Alexis Sanchez.


Brésil

Scandale financier, répression policière, expropriation, inflation des prix, indignation populaire, manifestations massives, rejet de l'équipe nationale et pour finir grève dans les transports. Un match d’ouverture est toujours d'une grande intensité émotionnelle. Mais c'est peu dire que rarement équipe s'était engagée dans la compétition sous un tel climat de contestation sociale.
Les bouchées double voire triple ont été mises pour éviter le camouflet des chantiers non livrés avant le début de la compétition. Ceux qui ont pu débourser les 550€ minimum nécessaires pour assister au match sont présents et bien déterminés à faire de ce match d'ouverture un moment fondateur dans la conquête du titre tant espéré. A la fin de l'hymne brésilien l’émotion est à son comble. En témoigne l'hymne terminé a capella par les joueurs accompagnés par les 65.000 spectateurs du stade de Sao Paulo.

http://www.wat.tv/video/bresil-croatie-revoir-hymne-6vawp_6seff_.html

Dani Alvès a, à son habitude, multiplié les centres et les montées offensives durant les 90 minutes du match.
Neymar est l'auteur d'un doublé précieux. Une frappe légèrement écrasée qui trouve le petit filet à la 29ème soulève l'enthousiasme des joueurs et des supporters pour la 1ère réalisation. Un penalty discuté pour la deuxième.
A signaler la belle initiative de Scolari qui remplace le double buteur à la 88 ème minute de jeu pour lui permettre de récolter l’ovation de son public.

Neymar atteint donc la barre des 35 buts en 51 sélection à 22 ans.

Image




Argentine

Derniers de nos joueurs à rentrer en lice, Mascherano et Messi n'en sont pas moins attendus de pied ferme par la planète foot.
Le Maracanã, le quadruple Ballon d'Or. Avant même le coup d'envoi la rencontre relève déjà du mythe moderne.

Malheureusement, la composition très frileuse alignée en 1ère mi-temps n'offre que peu de possibilités pour construire devant ce qui a pour effet de conduire Messi à forcer son jeu en cherchant à être systématiquement décisif. Sur cette 1ère mi-temps Messi semble avoir été obnubilé par le fait de démontrer son génie. Le résultat est maigre. Un coup franc qui conduit à un but contre son camp de Lulic dès la 4 ème minute de jeu, quelques belles ouvertures mais surtout beaucoup de pertes de balle et peu de changements de rythme déstabilisant la défense bosnienne. Sa difficulté à éliminer son adversaire inquiète.

Puis Sabella procède à un double changement (Maxi Rodriguez pour Higuain et Campagnaro pour Gago). Le quatuor fantastique est en place, Messi a deux attaquants devant lui pour déclencher ces unes-deux qu'il affectionne tant. L'effet ne tarde pas à se faire sentir. 65ème, récupération de balle aux 35 mètres, Messi s'appuie sur Higuain qui lui rend la balle, le génie est enfin lancé, il feinte, déclenche sa frappe: poteau rentrant. A voir la célébration du numéro 10 argentin on mesure l'immense soulagement qu'il ressent.

Mascherano, placé devant sa défense est comme prévu dans un rôle bien différent de celui qui lui a été confié au Barça. Elément central de l'organisation de l'Albiceleste, ses interventions rugueuses, son volume de jeu et sa concentration sstabilise toute l'équipe.
Le changement tactique de Sabella a permis aux argentins de pouvoir offrir plus de possibilités en phase de construction et d'attaque.

Image

Rendez-vous le 21 Juin à 18h pour la première rencontre de leur histoire avec l'Iran.

Chili

Gros match de notre numéro 9 qui est impliqué sur les deux premiers buts. Il inscrit lui-même le premier but. Parti en dribbles, il perce complètement la défense des Socceroos, récupère un ballon cafouillé et et marque un but plein de détermination. Toujours élément accélérateur, il déclenche une attaque à la 14 ème minute, décale Valdivia qui creuse l'écart d'une superbe frappe des 20 mètres. Une première mi-temps de bonne facture pour les hommes de Sampaoli qui devront élever leur niveau et gagner en constance lors de la prochaine journée s'il veulent accéder aux 8ème.

Le compteur d'Alexis Sanchez est ouvert : 1 but et 1 passe décisive.

Image

Rendez- vous pour le choc déterminant pour la suite de la compétition contre l'Espagne le 18 Juin à 21h.



Cameroun

Défaite 1-0 des Lions Indomptables. Si le score est serré, la rencontre a été à largement maîtrisée par les Mexicains tant ils semblaient plus rapides, plus habiles techniquement et mieux organisés.
Match médiocre de Song qui a multiplié les pertes de balles. Il a été sorti à la 79 ème.

Rendez-vous le 18 Juin à 00h pour le match contre la Croatie de Rakitic qui a fait très bonne impression dans le match d'ouverture.


Article rédigé par : Clément.

 


Posté par Tele-Santana
Article lu 1897 fois