Array Joaquin Valdés : psychologue jusqu’en conférence de presse - FC Barcelona Clan

En Une | News | mercredi 30 juillet 2014 à 14:05  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Luis Enrique considère essentiel de compter sur l’aide d’un professionnel.

Luis Enrique est un entraîneur qui croit en la psychologie du sport. Le jour de sa présentation il s’en est même vanté. Lorsqu’il était entraîneur de la filiale, il a fait venir Joaquin Valdés et depuis lors ils ont formé un tandem inséparable. Un des composants de son staff avec Juan Carlos Unzué, Robert Moreno, Joan Barbará, Rafel Pol et José Ramón de la Fuente.

Licencié en psychologie, titulaire d’un master en psychologie de l'activité physique du sport, diplômé à l’enseignement et professeur d'université, Valdés a d’abord été lié au Sporting Gijon entre 2000 et 2005. Ensuite il a travaillé avec Luis Enrique au Barça B (2008-2011), à la Roma (2011-12), au Celta (2013-14) et désormais avec l'équipe première du Barça.

Qu'espère le nouvel entraîneur du Barça ? Disposer d’un professionnel qui l’aide à contrôler les émotions du vestiaire, à améliorer les capacités de chaque joueur et à gérer le groupe. Pour tous, à commencer par l'entraîneur lui-même, pour qui il est vital que l’on observe le contrôle émotionnel. Avec Luis Enrique il prépare les conférences de presse – ils en espèrent jusqu’à 120 si le club dispute un minimum de 60 matchs – et ensuite ils les analysent ensemble, essentiellement ceux à la maison. Comment répondre aux questions, les gestes, les regards, les blagues, le caractère...

Il mettra l’accent également sur ses gestes sur le banc durant le match. Il est essentiel de bien transmettre les consignes, que les joueurs se sentent sereins, qu’ils ne ressentent aucun doute ou d'incertitude. Gérer efficacement la pression interne et externe. Se contrôler soi-même pour diriger les autres, avoir l’habitude de compter sur les nombreuses conférences qu’il offre habituellement.

Il s'agit d'un travail qui demande beaucoup d’observation et de communication. À un certain stade de la saison, tous les joueurs ressentent le besoin de ce type de soutien. La concurrence est très forte et toute émotion négative peut avoir un impact brutal sur un joueur. Un psychologue aide à surmonter ces moments difficiles. Pour Luis Enrique les aspects technique, physique, tactique et même psychologique sont essentiels. L’union fait la force et un vestiaire sans fissures peut être la clé de la réussite, comme ce fut le cas lors de l’ère Pep Guardiola. Il n’est donc pas étonnant que Lucho favorise les jeux collectifs.

Valdés trouvera un vestiaire fort. Ses joueurs ont endurés des situations très instables et aussi douloureuses qui ont forcé le groupe à tirer sa force là où il n’y en avait pas. L'aide dans ce genre de cas est donc fondamental.


Source: Mundo Deportivo

Posté par thenewface
Article lu 2981 fois