Array J28 : FC Barcelona 2-1 Real Madrid : les réactions d'après-match - FC Barcelona Clan

En Une | News | mercredi 25 mars 2015 à 10:22  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Une revanche à prendre sur le match aller, un écart à creuser, un regain de forme à confirmer et un championnat à remporter. Les motivations ne manquaient pas à l'entame de ce Clasico. Analyses et réactions.

Bartomeu, à l'encontre duquel le ministère public requiert deux ans et trois mois de prison pour fraude fiscale dans l’affaire du transfert de Neymar (tandis que pour son prédécesseur, Sandro Rosell, les autorités espagnoles réclament sept ans et trois mois de prison et que concernant le club blaugrana pourrait écoper de près de 33 millions d’euros d’amendes et d’indemnisations) :

« Le match n’est pas décisif. Nous avons quatre points d’avance, ce qui était l’objectif. Le match a été exceptionnel mais nous n’avons pas gagné de titre encore. Nous avons fait un pas en avant. Nous avons fait un grand match, nous sommes contents du résultat. En première période, le Real s’est montré très dangereux et a imposé son style de jeu à certains moments. Au Barça, on aime avoir le ballon mais le Real l’a eu aussi. Le match fut magnifique, vibrant, il y a eu beaucoup d’effort effectué. Nous nous sommes battus. Le but de Suarez fut très beau. Nous attendions le Suarez goleador bien qu’il apporte beaucoup de choses.

Concernant la finale de la Copa del Rey, nous avons écrit une lettre à la Fédération espagnole et nous devons avoir une réponse mercredi. J’ai parlé avec Florentino Pérez avant le Clasico mais je ne souhaite pas dire de quoi nous avons parlé. Nous avons besoin d’un grand stade pour cette finale. Nous, tout comme l’Athletic, avons beaucoup de supporters. C’est pour cela que nous voulons jouer au Bernabéu. »

Lucho

« On a abordé les deux mi-temps de la même façon, mais en première, même si on a marqué, on a eu du mal à presser et le Real a eu le ballon. En seconde, on a mieux commencé et le but nous a donné beaucoup de serenité. À partir de là, on a eu une infinité d’occasions, je crois qu’on aurait pu marquer un but de plus. C’est une belle victoire, parce que c’est contre l’éternel rival et parce qu’on permet à tous les supporters culés de profiter d’un bonne fin de semaine. Mais ce n’est pas décisif pour le championnat.

Il reste dix matches très importants et on peut perdre des points à chaque match. Mais on est là où on voulait être. 

Le Real, c’est le champion d’Europe en titre, une équipe qui a un niveau similaire au nôtre. C’est pour cela que les joueurs ont beaucoup de mérite, il faut les féliciter. Ils ont su subir. C’est vrai que le Real aurait aussi pu marquer davantage en première période. Luis Suarez a fait un match de très haut niveau, comme tous les autres joueurs. L’action de son but est à la portée de très peu de joueurs. Mais c’est pour ça qu’on l’a recruté. Je suis content qu’il soit décisif et très content de son attitude et de tout ce qu’il apporte à l’équipe depuis le début. Ce n’est pas seulement un avant-centre à l’ancienne, il est capable de jouer avec les autres et bien sûr c’est un excellent finisseur. Ensuite, il a aussi une composante physique et un caractère qui sont importants pour une équipe comme la nôtre, peut-être un peu froide. Il nous apporte beaucoup. Claudio Bravo a fait quelques arrêts mais Iker Casillas aussi. J’ai aimé le match, surtout pour son résultat final. »

Honneur aux buteurs :

Jérémy Mathieu, premier français de l'histoire a inscrire un but lors d'un Clasico au Camp Nou pour le Barça : 

« C’est une bonne soirée pour moi, c’est vrai, mais le plus important est d’être sorti avec la victoire et d’avoir quatre points d’avance à l’issue de cette journée. On est en grande forme en ce moment. Après mon but, intérieurement, j’étais content. C’était intense, même si c’est dur à expliquer. Il y avait beaucoup de joie. J’ai eu ma femme au téléphone aussitôt après la rencontre et on était heureux.

Le plus beau moment de votre carrière ? On n’en est pas loin, oui. C’est vrai que marquer pendant un Clasico, ce n’est pas donné à tout le monde ! Je l’ai fais ce soir et en plus il y a la victoire au bout. Je suis super heureux. Maintenant, si on peut gagner la Liga, ce but sera d’autant plus important.

Je travaille avec mon club et si je continue dans ce sens, je pense être appelé en sélection. »

Suarez

« Pour le moment, c’est le but le plus important que j’ai marqué avec le Barça. Il signifie beaucoup, notamment par rapport au rival.

Le vestiaire est très content. Nous savions que c’était un match plus qu’important pour continuer à aller de l’avant, à être premiers du Clasico. C’est un avantage.

Sur l'action du but, il a déclaré : « Si tu rates ton contrôle, tu peux trop ouvrir ton pied ou tirer trop haut. Heureusement, je la prends bien suite à cette belle passe d'Alves. J'ai bien lu la trajectoire de la balle. Je n'ai pas regardé Casillas parce que de toute façon j'étais obligé de croiser ma frappe. Le gardien bloque toujours son petit côté ». Malgré la victoire, il appelle les catalans à rester prudents : « Le succès nous permet de rester en tête et nous apporte de la confiance mais nous n'avons pas une grande marge. Le Real Madrid, c'est le Real Madrid. Nous avons notre destin en mains et nous devons continuer à travailler parce que la Liga n'est pas encore dans la poche » a-t-il conclu.

Anticipant peut-être les critiques, Javier Mascherano a confié ses premières impressions au micro de Canal+ Espagne

« Le football, c’est un tout, ce n’est pas seulement la possession. Il y a des phases : le football c’est faire pression, souffrir quand il faut et utiliser une stratégie bénéfique. Il faut être une équipe totale comme en ce moment.

Une équipe comme le Real t’emmène à la limite avec son physique et sa qualité. Notre équipe s’était beaucoup dépensée en milieu de semaine avec la Ligue des Champions mais nous avons pu gagner.
Contre le Real, si tu ne contrôles pas le jeu, ils t’imposent un rythme où ils sont les meilleurs du monde. Il reste une éternité avant la fin du championnat et nous devons aussi disputer la Ligue des champions. Ce serait une erreur que de lever le pied de l’accélérateur. Nous avons trouvé le chemin et nous devons continuer ainsi. »

Johan Cruyff a exprimé un avis contraire à l'argentin : « Le football est si fantastique que tu peux faire un très mauvais match et le gagner. Car quand tu joue bien, ce qui est normal c’est de gagner le match, mais quand tu joues mal…
Combien de ballons a perdu le Barça ? Qui a eu la possession ? Madrid non ? Eh bien, cela veut tout dire. »

Ivan Rakitic

« Nous terminons une belle semaine, importante. Mais nous n’avons rien gagné. Nous devons profiter du résultat mais nous sommes conscients qu’il nous reste encore un long chemin. Nous sommes bien rentrés dans le match et nous aurions pu mener 2-0 avant qu’ils égalisent. Mais c’est le football. La mi-temps et le but de Suarez nous ont fait le plus grand bien pour remporter ce match. Il nous reste maintenant la partie la plus difficile en Ligue des Champions et en Liga mais nous donnerons tout. Un tifo comme celui de ce soir reste gravé toute ta vie dans ta mémoire. Je veux remercier le public parce que c’était vraiment le numéro 12 ce soir. C’est aussi sa victoire. »

Claudio Bravo

« L’ambiance a été fantastique. L’équipe a fait un très bon match, je suis fier de cette équipe et de ces trois points qui étaient vitaux pour la Liga. C’est une victoire qui nous met sur un petit nuage. J’ai pu profiter du Clasico dans tous les aspects. Du tifo jusqu’à la fin. Je suis content de ma prestation mais nous, les gardiens, nous servons à arrêter les buts. Il est difficile de faire mieux mais nous ne devons pas nous relâcher. »

Gerard Piqué

« J’ai passé sept ans dans des vestiaires de clubs comme Manchester United ou le FC Barcelone et je n’ai jamais vu une relation comme celle de Luis Suarez, Messi et Neymar. Nous parlons de trois des meilleurs joueurs du monde. Chaque joueur a toujours un ego, mais ces trois-là, réellement, ils ont une relation spéciale. Ils s’entendent très bien. Il y a une grande solidarité et cela se voir sur le terrain. Leur relation est remarquable. Il est vrai que nous jouons dans un style similaire du Barça de ces dernières années. Depuis l’arrivée de Johan Cruyff au Camp Nou, nous avons maintenu le même style. Nous avons besoin d’avoir la possession du ballon pour pouvoir développer notre jeu, pour contrôler les matches et se créer des occasions. »

Retrouvez les analyses du Clan ici :

http://forum.fcbarcelonaclan.com/viewtopic.php?f=121&t=13641


Posté par Clément
Article lu 8278 fois