Array J10 : FC Barcelona 0-1 Celta Vigo: les réactions - FC Barcelona Clan

Article | News | jeudi 6 novembre 2014 à 11:29  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Après la déception, l'heure est à l'analyse. Dans le vestiaire comme sur le Clan. Le jeu décevant de l'équipe, le problème à la finition, l'effet d'une deuxième défaite consécutive sur le moral des troupes.

Deuxième défaite consécutive de son équipe, les critiques se mettent à pleuvoir sur Luis Enrique, qui avait jusque-là réussi un sans-faute en championnat. Mais l'entraîneur du club catalan se montre lucide, il y a eu des erreurs sur ce match, et le football vous fait toujours payer vos erreurs : 

« Je ne suis pas préoccupé. Si certains aspects dans l’attitude des joueurs ne m’avaient pas plu, je le serais. Mais je suis en rogne, tout comme eux, de n’avoir pas pu gagner ce match, ce qui nous aurait fait du bien pour changer notre dynamique cette semaine.

Il y a sûrement eu des erreurs à rectifier mais il y a aussi des choses à renforcer, comme l’attitude des joueurs, leur foi jusqu’à la dernière minute. C’est un sport capricieux, qui récompense celui qui met le ballon au fond.

Nous n’avons pas su concrétiser, et si tu ne le fais pas, tu souffres. Le football récompense celui qui est efficace et nous ne l’avons pas été ».

Javier Mascherano a fait le constat intéressant de relever des carences dans le jeu, qui ne ressemblait pas à celui de l'équipe : 

« Nous avons fait un mauvais match. Nous avons eu beaucoup d’occasions pour ne pas perdre mais nous n’avons pas joué notre jeu. C’est préoccupant ».

Le joueur argentin rappele toutefois que la saison est encore longue, et que l'équipe a l'envie de renverser la situation« Nous n’avons pas été fins. Il faudra tenter de relever la tête et continuer à lutter. Tout n’est pas encore perdu. Toutes les équipes ne sont pas bien à tous les matchs. Nous savons que de dehors, on veut nous faire croire que nous faisons tout mal mais ce n’est pas comme ça. Nous avons la mentalité pour croire que tout est possible ».

« Mercredi, il va falloir gagner pour commencer à reprendre la confiance perdue », continue le Jefe, « il faudra saisir l'occasion du match de LDC pour remettre la machine en route ». 

Peut-être la seule satisfaction de la soirée, Luis Suarez, auteur d'un match plein de promesses, ne se préoccupe pas vraiment du résultat, il retient les occasions et ses bonnes sensations lors du match : « Je me suis senti beaucoup mieux que l’autre jour. Au Bernabéu, j’étais un peu fatigué en seconde période après tant de temps sans jouer. Aujourd’hui, ça m’a fait du bien de jouer tout le match. Des trois matches que j’ai joués, c’est aujourd’hui que je me suis senti le plus à l’aise, que ce soit tactiquement ou avec le ballon ».

Son intégration à l'équipe continue, tranquillement, mais sûrement.

Le latéral brésilien, Dani Alves, revient quant à lui sur le très bon match du gardien adverse, qui a su annihilier les multiples occasions barcelonaise :

« Nous avons eu beaucoup d’occasions de marquer des buts, mais le gardien était très sûr de lui. Ce qui ne fut pas notre cas. Il faut simplement continuer à travailler. Désormais nous allons recevoir beaucoup de critiques ».

Sur l'effet des deux défaites sur le mental du groupe : « Nous ne sommes pas préoccupés. Nous savons qu’il y a des moments difficiles dans une saison. Nous y sommes préparés.

La défaite lors du Clasico peut passer parce que nous n’avions pas été bien, un désastre sur toutes les lignes. Mais ce soir, nous étions bien. Nous devons corriger nos erreurs et aller de l’avant »

Si la défaite à Madrid a laissé des traces, c'est indéniable, Alves ne pense pas que c'est dans un état diminué que le Barca a préparé le match contre le Celta Vigo : « La défaite s'explique par des erreurs encore présentes dans le jeu produit par l'équipe, et cela se corrigera avec le temps ».

Le joueur :

Mascherano continue de se montrer comme l'élément le plus constant de l'équipe, il allie sa hargne et son leadership à sa science tactique impressionante, tout en se montrant comme le relais de Luis Enrique sur le terrain. Le joueur mérite d'être considéré comme l'homme du match du côté blaugrana.

Mais un autre joueur fraîchement intégré à l'équipe attire les projecteurs : Luis Suarez. L'Uruguayen permet aux supporters de rêver d'un avenir plus beau, sa gestuelle et sa mentalité sur le terrain nous ont presque fait oublier la déroute collective de l'équipe. Présent sur tout le front de l'attaque, ce joueur pèse sur la défense adverse, il décroche, déroute, il est insaisissable... Bref, même si son match est loin d'avoir été parfait, ce qu'il a montré sur quelques séquences présage du très bon.

On retient aussi sa volonté de combiner, de trouver Alves à droite, de rechercher Neymar à gauche... Ce joueur apportera des buts, mais il sera aussi un grand atout au collectif barcelonais malade. Luis Suarez est peut-être un des ingrédients du remède.

 


Posté par Ayoubaoui
Article lu 2406 fois