Array Didac Ortega est le premier leader de la Copa d\'Espanya - FC Barcelona Clan

Chronique | Cyclisme | mercredi 8 mars 2006 à 19:29  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le coureur valencien du F.C. Barcelone, Didac Ortega, était le meilleur sur les 142,5 kilomètres de la Classica d\'Aitzondo, course qui inaugurait la Copa d\'Espanya de cette année 2006. C\'est la deuxième victoire de la formation blaugrana dans la compétition élite et sub 23, après celle obtenue l\'année passée par Villagordo. A noter que Didac Ortega est l\'actuel leader de la Copa Generalitat-Grans Clàssiques.

Chronique de la RFEC (Féderation Royale Espagnole de Cyclisme) :

La Coupe d'Espagne élite et sub-23 2006 a commencé avec la victoire de Didac Ortega (FC Barcelone) dans la III Klasika Aitzondo, disputée sur 142,5 kilometres. La victoire du Valencian s'est forgée dans le dernier tour, précisément au pied du Puerto de Larraul, quand Ortega a dépassé définitivement le Basque Eduardo De Miguel (Bruesa), qui allait pourtant remarquablement bien à ce moment. Mikel Nieves (Caja Rural) terminait Quatrième et meilleur sub-23.

Mais ni Ortega ni Nieves ne sont montés sur le podium pour endosser les maillots jaune et bleu qui, respectivement, les distinguent comme meilleurs du général et meilleur jeune, suite à la protestation d'ANDYCA contre la RFEC et contre la Coupe d'Espagne. Par équipes, la victoire a été pour Garcamps-Comunidad Valenciana, devant Alfus Tedes et caffés Baqué.

Un total de 27 équipes et 186 coureurs, qui ont affronté un temps très froid, avec de la bruine et même de la neige fondue dans les parties les plus en altitude du parcours, ont pris la sortie à Altzo. Malgré tout il y a eu de la combativité dès le début, une echappée de sept coureurs entre le kilomètre 10 et 90, avec un maximum de 1'34.
Une fois ce groupe repris, il s'est formé une échappée de 24 coureurs, parmi lesquels figurait un des membres du groupe initial, l'asturien Alberto García Oblanca (Alfus Tedes), peut-être le plus combatif de la course, avec Alberto Fernandez (Camargo), vainqueur du prix de la montagne. Il y avait aussi une majorité de coureurs de Garcamps-Comunidad Valenciana, qui a essayé de bouger la course avec ses cyclistes. Depuis ce moment jusqu'au tronçon final, de nombreuses attaques et contre-attaques ont eu lieu, bien qu'aucune ne produise une différence assez importante pour le dénouement final.

En fait, l'attaque la plus solide a été celle de De Miguel, qui s'échappait à peine passé Aduna, dans le kilomètre 132. À quatre kilomètres de l'arrivée, il comptait une avance maximale de 25 secondes et débutait les deux kilomètres finaux de montée avec 17 secondes qui auraient pu être suffisantes si il n'y avait pas eu la fulgurante attaque du Valencien Ortega (FC Barcelone) qui non seulement l'a remonté sous la flamme rouge du dernier kilomètre, mais qui le devançait au final de 28 secondes. A 33 secondes arrivait l'Argentin Jorge Martín Montenegro (Soctec), 3ème de la course et à 37 seconde le sub23 Nieves accompagné de Pedro García (Garcamps-Comunidad Valenciana). Peu après arrivaient Juan Cariñena (Andalucía-Paul Versan), Fran Gutiérrez (Baqué) -le dernier vainqueur de la Coupe-, et Beñai Intxausti (Seguros Bilbao), à 44, 49 et 52 secondes. Comme prévu, les hommes forts étaient devant.

Le deuxième rendez-vous aura lieu dans deux semaines, le dimanche 19 mars. Il s'agit du XVIIe Trophée Guerrita-Memorial Juan Romero et Diego Sánchez, qui se disputera à Alcantarilla (Murcia).

Source : Fedecat.com - RFEC

Posté par Eyolfur
Article lu 2708 fois