Array Gabri sort par la grande porte - FC Barcelona Clan

Article | Gabri | mercredi 31 mai 2006 à 09:38  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Au Camp Nou, entouré de Laporta, Txiki, de sa femme et son fils, il n\'a pas dit \'adieu\' mais \'à plus tard\'.

Gabri s'est retiré hier du Barça comme il le méritait : Au Camp Nou, entouré de Joan Laporta, Txiki Begiristain et avec la présence, entre autres, de son ami Puyol, d'Henk Ten Cate -l'homme qu'il pourrait rejoindre à l'Ajax- et de Joan Martínez Vilaseca, le technicien qui, en compagnie d'Oriol Tort aujourd'hui décédé, s'est battu pour l'inscrire dans la cantera azulgrana il y a treize ans, "pour sa qualité et sa polyvalence". Son épouse Cristina, et son fils Gabriel, n'ont pas manqué non plus au rendez-vous ainsi que le vice-président Alfons Godall, Albert Perrín, le technicien Lluís Lainz et Alejandro Echevarría, importants pour que le joueur ait un adieu digne de la grandeur du club.

Gabri a donné ses remerciements pour avoir vécu "le rêve de porter le maillot du Barça". L'homme de Sallent a admis que "la décision de partir a été difficile et réfléchie parce que je me suis toujours senti ici comme à la maison et parce que le Barça m'a donné l'occasion de progresser au niveau personnel et professionnel".

Gabri, qui a eu des mots en souvenir d'Oriol Tort - "j'ai signé un contrat avec le Barça grâce à lui" - a cité Jorquera, Xavi et Puyol comme les compagnons qui lui manqueront le plus. Il n'a pas non plus oublié un mot pour les supporters - "je me suis toujours senti très aimé" - et pour tous les équipiers, techniciens, direction et journalistes avec lesquels il a cohabité au Barça. Il a donné une mention spéciale au déjà mythique Angel Mur et à Txema Corbella, responsable du matériel et âme du vestiaire.

Gabri a rappelé avec émotion la célébration au Camp Nou de l'obtention de la Champions "parce qu'il savait que c'était la dernière fois qu'il entrait dans le vestiaire du Barça et ce furent des moments émouvants". Dans tous les cas, le milieu a précisé que "ceci n'est pas un 'adieu', c'est un 'à plus tard'. "

Maintenant, Gabri doit décider s'il choisit une équipe espagnole ou s'il part à l'Ajax de Ten Cate, avec qui il a dit qu'il avait seulement maintenu "un échange de point de vues". Ce qu'il cherche est un futur qui lui garantisse "des défis sportifs égaux ou similaires à ceux du Barcelone", club qu'il définit comme "le meilleur du monde". Il a admis que "la philosophie de l'Ajax est semblable à celle du Barça et c'est un défi motivant", bien qu'il n'ait pas encore décidé ce qu'il fera.

Gabri reçoit une offre tentante des Emirats

L'ex joueur azulgrana Gabri a aussi sur la table une méga-offre d'une équipe des Émirats Arabes Unis. Un chef d'entreprise de Manresa lui a communiqué que ce club lui offrait deux millions d'euros nets par an. Cependant, il est difficile d'imaginer que le joueur accepte cette offre puisqu'il a 27 ans et que son intention est, comme il l'a dit lors de ses adieux du Barça, qu'il voulait signer un contrat avec une équipe européenne avec des ambitions.

Source : Mundo Deportivo

Gabri se réunira jeudi avec l'Ajax pour conclure son transfert.

Gabri ne veut pas prolonger l'incertitude sur son avenir plus longtemps puisque son intention est de profiter de vacances méritées en connaissant son destin et sans l'inquiétude de l'incertitude.

En fait, il prévoit jeudi prochain de se réunir avec les représentants de l'Ajax dans l'intention de conclure à un accord. Il faut tenir en compte que le club hollandais n'a besoin de négocier qu'avec le joueur puisqu'il arriverait à Amsterdam totalement libre en ayant fini son contrat avec le Barça.

Le représentant de Gabri dans la réunion, son agent Josep Maria Orobitg, a voulu souligner que finalement ce sera la position du joueur qui sera prise. Et il semble que le joueur de Sallent a aussi des offres intéressantes en Liga espagnole comme Saragosse, l'Atlético de Madrid et le Betis, mais l'option de jouer dans l'Ajax l'attire beaucoup.

Source : Sport.es


Posté par Eyolfur
Article lu 4635 fois